mardi 30 novembre 2021
A VOIR

|

La course des porteurs de fruits toujours aussi populaire

Publié le

La traditionnelle course de porteurs de fruits du Heiva Tu’aro maohi s’est disputée ce mercredi après-midi, dans les jardins de Paofai. Après une année blanche en raison de la covid, l’événement a attiré de nombreux spectateurs. Les compétiteurs sont venus des quatre coins de la Polynésie, mais aussi de Hawaii, des Samoas, de Wallis ou encore des Etats-Unis.

Publié le 15/07/2021 à 9:27 - Mise à jour le 15/07/2021 à 9:27
Lecture < 1 min.

La traditionnelle course de porteurs de fruits du Heiva Tu’aro maohi s’est disputée ce mercredi après-midi, dans les jardins de Paofai. Après une année blanche en raison de la covid, l’événement a attiré de nombreux spectateurs. Les compétiteurs sont venus des quatre coins de la Polynésie, mais aussi de Hawaii, des Samoas, de Wallis ou encore des Etats-Unis.

Que ce soit en catégorie Feia api, Vahine, Tu hau, Aito et Master, ils étaient une soixantaine de coureurs prêts à en découdre avec des charges allant de 10kg pour les femmes, à 50kg pour les ‘aito. Pieds nus, vêtus de pareo et de couronnes végétales, ils devaient s’illustrer sur un parcours en boucle de 850m. Et comme d’habitude, l’événement a attiré du monde.

“C’est vraiment agréable à voir. Aujourd’hui, on le voit avec des athlètes qui sont prêts à faire ce Tu’aro Ma’ohi là”, se réjouit un spectateur.

“C’est une joie de se retrouver, les athlètes sont heureux. Le public est toujours là, présent, merci. C’est encourageant de voir que cette épreuve traditionnelle plaît”, se contente Enoch Laughlin, président de la fédération des sports et jeux traditionnels.

Les courses se sont succédées, le public était ravi.

Dans la catégorie Feia api, Tauhere Pirato a été le plus rapide. Dans la catégorie Tu hau avec une charge de 30kg, Raihauarii Mama s’est imposé. Et chez les femmes avec 10kg de charge, c’est la hawaiienne Tessie Ford qui a mis tout le monde d’accord.

“J’ai gagné, je l’ai fait ! Je ne pensais pas gagner, je voulais juste vivre cette expérience. Mais arriver première est tout simplement incroyable. J’ai pleuré en franchissant la ligne d’arrivée”, témoigne avec émotion Tessie Ford.

Prochain rendez-vous du Heiva Tu’aro Ma’ohi ce samedi 17 juillet au Parc Vairai pour le lancer de javelot, le coprah, la lutte traditionnelle et le lever de pierre.

infos coronavirus