vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

La 22e course de la Saint Valentin aura lieu le 10 février

Publié le

Publié le 28/01/2018 à 10:45 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Les inscriptions vont démarrer pour la 22e édition de la course de la Saint Valentin. L’événement aura lieu le samedi 10 février. Comme chaque année, le départ se fera à la mairie de Arue à 17 heures. 

La course de la Saint Valentin est organisée par l’Association Sportive Courir en Polynésie sous l’égide de la fédération d’athlétisme de Polynésie française (FAPF). Le parcours représente environ 5 km et doit être effectué par équipe de 2.

PRATIQUE 

Où s’inscrire ? dans les trois magasins NIKE ; VAIMA SPORT, PLAZA SPORT au Carrefour de Faa’a et MOANA NUI SPORT au magasin carrefour de Punaauia,

Quand s’inscrire ? du mercredi 31 janvier au vendredi 9 février 11 heures. Un droit d’inscription de 1 750 Fcfp par personne participante sera déposé au moment de l’inscription, soit 3 500 Fcfp par couple. Les chèques doivent être établis à l’ordre de l’ASCEP. Le droit d’inscription n’est ni transférable, ni remboursable. Pour les retardataires, ils pourront encore s’inscrire sur place le jour de la course de 15h00 à 16h15 moyennant la somme de 5 000 Fcfp (pour le couple).

Important : Les non titulaires d’une licence FAPF ou FTT, doivent fournir obligatoirement un Certificat Médical de non contre-indication à la pratique de l’athlétisme (ou course à pied) en compétition, datant de moins d’un an le jour de la course – photocopie lisible acceptée. Ce document sera conservé par les organisateurs. Aucun autre document ne pourra être accepté. Pensez y dès à présent, il vous sera utile tout au long de l’année.

Téléchargez le bulletin d’inscription en cliquant ICI
Consultez le règlement de la course en cliquant ICI

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu