Kitesurf : un record du monde de haute volée battu à Tahiti

Publié le

Un record du monde est tombé, ce mercredi à Tahiti. Celui de « Tow up kite », une pratique qui consiste à s’élever le plus haut possible dans les airs en kitesurf en étant tracté par un bateau. Antoine Fermon, qui enseigne cette discipline à Mahina, vient ainsi d’atteindre les 356 mètres d’altitude au-dessus du plan d’eau d'Arue avant de se poser sans encombre.

Publié le 03/07/2024 à 16:57 - Mise à jour le 11/07/2024 à 14:16

Un record du monde est tombé, ce mercredi à Tahiti. Celui de « Tow up kite », une pratique qui consiste à s’élever le plus haut possible dans les airs en kitesurf en étant tracté par un bateau. Antoine Fermon, qui enseigne cette discipline à Mahina, vient ainsi d’atteindre les 356 mètres d’altitude au-dessus du plan d’eau d'Arue avant de se poser sans encombre.

Le nouveau record du monde a été validé par un huissier de justice. Antoine Fermon a effacé la précédente marque qui était de 325 mètres. Il s’est posé sur le plan d’eau d’Arue après être redescendu en vol libre en effectuant des rotations dans les airs avec son kitesurf. L’aboutissement d’un projet de 4 ans qui a nécessité l’obtention de multiples autorisations des autorités.

« C’est carrément cool. J’espérai monter un peu plus haut, mais ce n’est pas grave (…) J’avais trop mal aux bras en arrivant en haut. J’aurais peut-être pu régler mon aile différemment pour moins forcer (…) Je suis monté plus doucement que je ne le croyais. Je pensais qu’en 5 minutes, ce serait réglé, mais ça a pris 12 minutes. C’était long. Mais c’est carrément cool d’avoir battu le record », a réagi Antoine à son arrivée sur le plan d’eau.

« A 300 mètres de hauteur, je ne faisais pas trop le malin« , a declaré le nouveau recordman du monde de « Tow up kite » . (Crédit: TNTV)

Et le nouveau recordman du monde d’ajouter : « Quand j’ai atterri, j’avais envie d’y retourner direct. Mais j’avais mal au bras. La prochaine fois, je règlerai mon aile différemment pour qu’elle emprisonne un peu plus le vent (…) Il y avait quand même un bon 25 nœuds. Je me suis bien fait brasser en l’air (…) A 300 mètres de hauteur, je ne faisais pas trop le malin ».

– PUBLICITE –

Pour réaliser cet exploit, Antoine Fermon était encadré par une équipe chargée de la sécurité de son vol. Le kitesurfeur était également équipé d’un parachute en cas de problème.

Il entend prochainement tenter de battre son propre record et, pourquoi pas, atteindre, cette fois, les 500 mètres d’altitude.

Dernières news