vendredi 30 juillet 2021
A VOIR

|

Kitesurf : Tahiti Big Air Contest, voiles en haute altitude

Publié le

La toute première compétition Tahiti Big Air Contest a rassemblé quelques 25 participants ce mardi. Les conditions météorologiques étaient au rendez-vous. Les kitesurfeurs se sont affrontés à coups de tricks en hauteur pour espérer obtenir leur place pour la prochaine compétition de Kitesurf Big Air, en France.

Publié le 20/07/2021 à 17:11 - Mise à jour le 20/07/2021 à 17:11
Lecture < 1 min.

La toute première compétition Tahiti Big Air Contest a rassemblé quelques 25 participants ce mardi. Les conditions météorologiques étaient au rendez-vous. Les kitesurfeurs se sont affrontés à coups de tricks en hauteur pour espérer obtenir leur place pour la prochaine compétition de Kitesurf Big Air, en France.

Ils ont eu dix minutes pour montrer leur agilité sur l’eau et dans les airs. Par groupe de 4 ou 5, les compétiteurs ont offert un spectacle à couper le souffle à Hitimahana. Hereiti, seule femme face à la concurrence masculine ce mardi, s’est présentée sereine.

“Le fait d’être la seule fille, finalement j’ai rien à perdre. Le but c’est de s’amuser, ça fait longtemps qu’on n’a pas mis en place une compétition à Tahiti. On est là, on a envie de s’amuser, en plus ce sont que des copains. En général, je suis plus course et freestyle pur que compétition de Big Air. C’est pas trop mon truc d’aller haut, mais encore une fois, on est là pour s’amuser entre amis”, s’est réjouit Hereiti.

Un slalom dans les airs pour époustoufler le jury, c’était le challenge des riders présents. Car la hauteur était le critère principal pour espérer rafler le maximum de points, comme l’explique Vairea Céran-Jérusalémy, membre du comité organisateur de la compétition : “là, ce n’est pas une course comme souvent on en a, avec une course autour du motu. Là c’est du Big Air, donc c’est plus des sauts hauts, donc il faut qu’il y ait du vent et du soleil. Le but c’est d’engager et qu’il y ait des supers tricks. Ça fait un moment qu’il y a pas eu de compétition, suite à la covid aussi”.

La météo était en effet au rendez-vous, le comité et les kitesurfeurs ont pu profiter du vent et du soleil. Parmi les compétiteurs, le vice-champion de France, Théo Fermon, espoir en freestyle, a honoré les participants par sa présence.

Avec une belle hauteur, c’est Raiarii Fadier qui remporte la Tahiti Big Air Contest. Il partira en fin d’année pour la compétition Lords of tram à Gruissan, en France.

infos coronavirus