lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

JO 2024 : Tony Estanguet rencontre les athlètes à Teahupoo

Publié le

Arrivé jeudi soir au fenua pour quatre jours de visite intense, le président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 s’est rendu samedi 13 août à Teahupoo, où il a pu faire la rencontre des athlètes locaux

Publié le 13/08/2022 à 17:13 - Mise à jour le 14/08/2022 à 14:29
Lecture 2 minutes

Arrivé jeudi soir au fenua pour quatre jours de visite intense, le président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 s’est rendu samedi 13 août à Teahupoo, où il a pu faire la rencontre des athlètes locaux

Après Vairao vendredi, Teahupoo lui a réservé ce matin un accueil digne des plus grands :  Tony Estanguet a découvert le site de la presqu’île pour la 1ère fois depuis l’annonce du choix de la vague mythique pour accueillir les épreuves de surf des Jeux Olympiques de 2024. La commune de Taiarapu-Ouest, qui comprend les communes associées de Vairao, Toahotu et Teahupoo, se trouve au coeur des épreuves des futurs JO.

Le ressenti pour moi est très fort puisqu’on sent la  passion vraiment de la population. Ici, les gens sont extrêmement accueillants. Ils ont envie de partager de travailler ensemble pour l’organisation des jeux, avec nous. Ils veulent montrer la Polynésie sous le meilleur jour”.

Ce matin, le triple champion Olympique de Canoë Slalom n’a pas attendu bien longtemps pour se mettre à l’eau. L’occasion de s’essayer au va’a ono aux côtés du ministre polynésien des sports, mais aussi au va’a ho’e.

(Crédit Photo : Twitter Tony Estanguet)

“C’était un moment fort pour moi parce que ça fait partie de la culture ici. J’ai beaucoup aimé la glisse, en V1 j’ai vraiment trouvé difficile d’aller droit. Mais hyper intéressant, parce que c’est pas le même équilibre, c’est très différent de ce que j’ai fais dans ma carrière. Mais on retrouve cette sensation de glisse, l’appui, c’était vraiment chouette”.

Tony Estanguet a également pu apprécier le partage de vagues auprès de surfeurs locaux, comme Kauli Vaast : “c’est une session inoubliable pour moi, sufer avec Kauli Vaast, je ne pensais pas que ça m’arriverait un jour. C’était magique, je crois que j’ai surfé les plus grosses vagues de ma vie“. 

Le président du comité d’organisation des prochains jeux olympiques n’a pas fini de découvrir les trésors polynésiens. Plusieurs rencontres sont également prévues avec les habitants. L’objectif : associer la population à l’organisation des JO 2024.

(Crédit Photo : Présidence de la Polynésie française)

infos coronavirus