samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

JO 2024 : Teahupo’o en compétition avec 4 spots de surf

Publié le

Le Comité d'organisation de Paris 2024 a bouclé lundi à minuit son appel à candidatures pour les sites souhaitant accueillir l'épreuve de surf lors des prochains Jeux Olympiques. Parmi ceux retenus, le spot de Teahupo'o.

Publié le 16/07/2019 à 17:44 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture < 1 min.

Le Comité d'organisation de Paris 2024 a bouclé lundi à minuit son appel à candidatures pour les sites souhaitant accueillir l'épreuve de surf lors des prochains Jeux Olympiques. Parmi ceux retenus, le spot de Teahupo'o.

Cinq sites ont déposé un dossier pour accueillir l’épreuve olympique de surf en 2024 : Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), la communauté de communes du Pays Bigouden Sud (La Torche, Finistère), le département des Landes (Hossegor, Capbreton et Seignosse), Lacanau-Bordeaux Métropole (Gironde) et Tahiti (Polynésie française). Le Comité d’organisation de Paris 2024 a officialisé lundi soir la candidature de ces sites.

Lire aussi : Surf aux JO 2024 : Tahiti en bonne position pour accueillir l’épreuve

Afin de prendre sa décision, le comité olympique se rendra dans chacun de ces sites durant les deux prochains mois. Il devrait se rendre à Tahiti entre le 21 août et le 1er septembre à l’occasion de la Tahiti Pro Teahupo’o, épreuve du Championnat du monde de surf masculin. Comme le rappelle Surf Session : « Le site retenu pour les compétitions de surf devra s’inscrire dans la vision de Paris 2024 pour des Jeux durables et responsables, et n’impliquera pas la construction de site de compétition pérenne ».

Les territoires candidats devront ensuite adresser un dossier complet avant le 30 septembre 2019. Le Comité prendra sa décision durant le premier semestre de 2020, en attente de la validation définitive en décembre 2020 du surf comme nouvelle discipline olympique.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Moorea : plus d’une centaine d’élèves accueillis à l’antenne...

Le 9 septembre dernier, le conservatoire artistique de Polynésie française (CAPF) a ouvert une antenne sur Moorea à l’école primaire de Teavaro. Dans un premier temp,s l’apprentissage du chant traditionnel, du ukulele et du 'ori tahiti, est proposé à une partie des élèves, et dans un second temps, des cours de 'ori tahiti sont réservés aux femmes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV