dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

JO 2024 : Teahupo’o en compétition avec 4 spots de surf

Publié le

Le Comité d'organisation de Paris 2024 a bouclé lundi à minuit son appel à candidatures pour les sites souhaitant accueillir l'épreuve de surf lors des prochains Jeux Olympiques. Parmi ceux retenus, le spot de Teahupo'o.

Publié le 16/07/2019 à 17:44 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 1 min.

Le Comité d'organisation de Paris 2024 a bouclé lundi à minuit son appel à candidatures pour les sites souhaitant accueillir l'épreuve de surf lors des prochains Jeux Olympiques. Parmi ceux retenus, le spot de Teahupo'o.

Cinq sites ont déposé un dossier pour accueillir l’épreuve olympique de surf en 2024 : Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), la communauté de communes du Pays Bigouden Sud (La Torche, Finistère), le département des Landes (Hossegor, Capbreton et Seignosse), Lacanau-Bordeaux Métropole (Gironde) et Tahiti (Polynésie française). Le Comité d’organisation de Paris 2024 a officialisé lundi soir la candidature de ces sites.

Lire aussi : Surf aux JO 2024 : Tahiti en bonne position pour accueillir l’épreuve

Afin de prendre sa décision, le comité olympique se rendra dans chacun de ces sites durant les deux prochains mois. Il devrait se rendre à Tahiti entre le 21 août et le 1er septembre à l’occasion de la Tahiti Pro Teahupo’o, épreuve du Championnat du monde de surf masculin. Comme le rappelle Surf Session : “Le site retenu pour les compétitions de surf devra s’inscrire dans la vision de Paris 2024 pour des Jeux durables et responsables, et n’impliquera pas la construction de site de compétition pérenne”.

Les territoires candidats devront ensuite adresser un dossier complet avant le 30 septembre 2019. Le Comité prendra sa décision durant le premier semestre de 2020, en attente de la validation définitive en décembre 2020 du surf comme nouvelle discipline olympique.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV