lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Jeux du Pacifique : la sélection d’athlétisme dans les starting-blocks

Publié le

La sélection d’athlétisme a peaufiné cette semaine sa préparation pour les Jeux du Pacifique au stade de la Punaruu. Trois records personnels et un nouveau record de Polynésie en catégorie junior y ont été réalisés. La principale chance de médaille d’or repose sur les épaules de Tumatai Dauphin au lancer de poids.

Publié le 13/07/2019 à 14:54 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

La sélection d’athlétisme a peaufiné cette semaine sa préparation pour les Jeux du Pacifique au stade de la Punaruu. Trois records personnels et un nouveau record de Polynésie en catégorie junior y ont été réalisés. La principale chance de médaille d’or repose sur les épaules de Tumatai Dauphin au lancer de poids.

C’est un mélange d’expérience et de jeunesse qui compose la sélection tahitienne d’athlétisme. Sur les treize ‘aito sélectionnés, huit participeront pour la première fois aux Jeux du Pacifique. 

Tumatai Dauphin est considéré comme l’une des meilleures chances tahitiennes pour remporter une médaille d’or. Médaille dont il s’était emparé lors de la dernière édition des Jeux. Le colosse participera à la compétition avec une double casquette : celle d’athlète mais aussi d’entraîneur. Ce qui n’est pas toujours facile à combiner.

Tumatai Dauphin (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Aujourd’hui, si je m’étais vraiment focalisé sur moi-même, j’aurais lancé plus loin, a-t-il confié lors de leur dernière séance de préparation. Mais je n’arrive pas. Je vois les athlètes que j’entraîne et je me sens obligé d’aller vers elles. J’ai vraiment fait de mon mieux aujourd’hui pour faire les deux et la performance était relativement bonne dans la configuration actuelle des choses. J’espère que jeudi prochain ça va aller mieux. »

Tumatai sera le seul lanceur masculin Tahitien aux Jeux. Du côté des filles, Mahine Patu, médaillée de bronze lors des derniers Jeux, visera encore le podium. Elle sera accompagnée de Lovelaina Wong Sang et de Vaihina Doucet qui vient de réaliser un nouveau record de Polynésie en catégorie Junior.

« J’ai fais exactement 12,82 mètres, se réjouit Vaihina. J’ai battu le record de ma tatie Margaret Bringold qui était à 12,65 mètres, et je suis vraiment fière que ça puisse rester dans la famille. »

Lovelaina Wong Sang et Vaihina Doucet (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’équipe féminine est également composée de la spécialiste du saut en hauteur Candice Richer et de la détentrice du record de Polynésie sur 400 mètres, Takina Bernardino.

Cette dernière a pour objectif premier « de décrocher une médaille, peu importe la couleur, dit-elle. Après, s’il y a encore un record de Polynésie au 400 mètres et peut-être essayer de battre le record du 200 mètres détenu par Albertine An ».

Chez les hommes, Grégory Bradai est de retour pour ses troisièmes Jeux, il s’alignera sur le 400 mètres. Les spécialistes du fond Samuel Aragaw et Paul Chouteau participeront, eux, à leurs premiers jeux, tout comme Timona Poareu au décathlon, Mathéo Lada à la perche, Ranihei Faahu et Dimitri Mauri au saut en longueur et en hauteur. Tous ont quitté le fenua ce samedi matin et débuteront la compétition dès lundi à Samoa (dimanche à Tahiti).

infos coronavirus