vendredi 25 juin 2021
A VOIR

|

Iles Sous-le-Vent : les Jeux sont ouverts

Publié le

Publié le 18/02/2018 à 7:37 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Dans son discours d’ouverture, le président a souligné l’importance des Jeux des archipels qui permettent tout à la fois de favoriser la cohésion entre les îles, de mobiliser la jeunesse, de lui faire partager les valeurs du sport, et de détecter des talents.
 
Au-delà de la compétition et des résultats sportifs, la fraternité, une hygiène de vie et des valeurs positives sont en effet véhiculées à travers cet événement festif. La volonté du gouvernement est de faire en sorte que le sport soit pratiqué et partagé par le plus nombre, y compris dans les îles éloignées de Tahiti, d’où notamment le programme de développement de plateaux multisports en accès libre mis en œuvre pour 2018.
 
Au total, 870 sportifs et officiels vont participer à ces Jeux qui vont rassembler des équipes venant, outre Bora Bora, de Huahine, Raiatea, Tahaa et Maupiti. Plusieurs disciplines sont au programme : du volley-ball, du basket-ball, de la pétanque, du tennis de table, du tennis, du futsal, de la boxe, du va’a et les sports traditionnels (tuaro maohi).
 
Le financement des Jeux des îles Sous-le-Vent, d’un montant de 31 millions Fcfp, est assuré par le Pays (22 millions Fcfp), mais aussi par les communes, à hauteur de 9 millions Fcfp, principalement Bora Bora, mais aussi les autres communes des îles Sous-le-Vent participant à l’événement.
 
Ces Jeux des îles Sous-le-Vent sont organisés après ceux des Tuamotu-Est, au mois de juillet dernier, à Tatakoto, qui avaient rassemblé 360 personnes, ceux des Australes, en août dernier, à Rimatara, avec 670 personnes, et ceux des Tuamotu-Gambier, organisés en décembre dernier, à Makemo, qui avaient rassemblé 1100 personnes.

Communiqué de presse

infos coronavirus