lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Hitia’a : Un complexe sportif pour la population et les grandes compétitions

Publié le

Le complexe sportif Vaihi a été inauguré ce mardi matin à Hitia’a o te Ra. D’un coût de 600 millions de Fcfp, cette nouvelle structure répond à la demande des administrés et permet au Pays de disposer d’un espace pouvant accueillir de grandes compétitions, comme les Jeux du Pacifique Sud de 2027.

Publié le 20/04/2021 à 15:48 - Mise à jour le 20/04/2021 à 15:48
Lecture 2 minutes

Le complexe sportif Vaihi a été inauguré ce mardi matin à Hitia’a o te Ra. D’un coût de 600 millions de Fcfp, cette nouvelle structure répond à la demande des administrés et permet au Pays de disposer d’un espace pouvant accueillir de grandes compétitions, comme les Jeux du Pacifique Sud de 2027.

Les pahu et les to’ere ont résonné ce matin pour célébrer l’inauguration du complexe sportif Vaihi, du nom de la rivière bordant l’infrastructure. Terrain de football, piste d’athlétisme, vestiaires ou encore terrain de basket… tout a été pensé pour répondre aux attentes de la population de Hitia’a.

“On a voulu faire quelque chose de propre, de bien, parce que derrière tout cela, il y a nos jeunes de Hitia’a, surtout ceux qui sont au collège, confie le président Édouard Fritch. L’idée serait de construire un autre site du côté de Taravao ou du côté de Teva i Uta, qui nous permettrait de délocaliser les installations sportives d’importance. Ils sont tous obligés de descendre à Papeete pour jouer au foot en championnat, pour le basket. Demain, c’est nous de Papeete qui viendrons vers les communes, et ceux des communes nous accueilleront.”

Près de 5 ans se sont écoulés depuis l’obtention du permis de construire, la réalisation du projet et sa livraison. Coût des travaux : 600 millions de Fcfp, financés à plus de la moitié par le Pays, et le reste par l’État. Cet investissement va aussi permettre de répondre aux besoins de structures pour l’organisation de grands événements sportifs.

“On a une piste d’athlétisme qui a été dessinée pour faire quatre couloirs, mais la possibilité d’évoluer à 8 couloirs. Je précise cela parce que c’est un site qui a été identifié pour accueillir les Jeux du Pacifique de 2027, notamment sur la discipline de l’athlétisme, explique Ariitea Bernadino, le directeur de l’Institut de la Jeunesse et des Sports. Donc c’est en projet de faire déjà évoluer cet équipement sportif, de passer sur du tartan adapté à notre climat tropical.”

Dans cette optique, le gouvernent se penche aussi sur la possibilité d’une construction d’hébergements à proximité du site, qui pourrait servir lors des JO de 2024. Au niveau local, ce complexe est également une réponse directe au problème de cohésion social, en offrant aux jeunes une manière saine et sportive de se défouler.

infos coronavirus