jeudi 9 avril 2020
A VOIR

|

Henri Burns à la rencontre des jeunes de Raiatea

Publié le

Le champion de MMA Henri BURNS vient de passer une semaine à Raiatea. Durant son séjour, il a rencontré les lycéens et les jeunes de l’île sacrée. Objectif : partager son expérience personnelle et sa passion pour les sports de combat.

Publié le 27/10/2019 à 17:57 - Mise à jour le 28/10/2019 à 15:00
Lecture 2 minutes

Le champion de MMA Henri BURNS vient de passer une semaine à Raiatea. Durant son séjour, il a rencontré les lycéens et les jeunes de l’île sacrée. Objectif : partager son expérience personnelle et sa passion pour les sports de combat.

Les yeux rivés sur la star du jour, ces élèves de la classe Mission de lutte contre le décrochage scolaire du lycée d’Uturoa, ne perdent pas une miette de l’histoire de Henri Burns. L’athlète partage volontiers les expériences marquantes de sa vie. Enfant placé en famille d’accueil, il raconte comment le sport a changé sa vie.

Avec un palmarès bien chargé et surtout une victoire sur un passé difficile,  Henri Burns est aujourd’hui un modèle pour ces élèves qui ont, à un moment ou un autre, eux même vécu des épreuves: « c’est vraiment le bon exemple. Ils nous ont dit aussi que continuer les études, c’est important ». L’objectif de cette rencontre est bien entendu de motiver les élèves à poursuivre leurs études et à réaliser leurs rêves. « La discipline et la persévérance à travers le sport » peuvent aider nous dit Sariah Ahurau, professeur au Lycée de Uturoa.

Photo: Tahiti Nui Télévision

La suite de la rencontre se déroule sur le tatami. Pour Henri Burns, plus qu’une initiation au sport de combat ce moment de partage est une belle façon de démontrer que pour réussir il faut  apprendre à respecter les autres: « c’est le sport qui a pris le dessus sur mon avenir. C’est grâce au sport que j’ai eu une meilleure maitrise de moi… Plus jeune, je ne savais pas vraiment m’exprimer avec les mots, donc je m’exprimais avec les poings. Grâce aux arts martiaux, j’ai appris ce que c’était que le respect, l’humilité et l’amour… et qu’il fallait toutes ces valeurs pour pouvoir réussir dans la vie ».

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Entreprises : les modalités du Prêt Garanti par l’État...

Une mesure qui s'applique également aux sociétés polynésiennes dans le cadre du soutien exceptionnel suite à la crise sanitaire qui frappe le monde entier.

Covid-19 : départ du premier avion de continuité territoriale

Un premier vol de la continuité territoriale, sans escale, a décollé à 13 heures 30 de l’aéroport de Tahiti-Faa’a pour Paris. La priorité a été donnée aux évacuations sanitaires, quatre personnes, accompagnées d’un médecin et d’une infirmière, ont pu embarquer ainsi que 180 passagers, essentiellement des personnes qui n’ont pas pu être rapatriées depuis le 28 mars, et deux équipages de la compagnie d’Air Tahiti Nui.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV