mercredi 29 juin 2022
A VOIR

|

Hawaiki Nui 2016: Le point avant la dernière étape Tahaa – Bora Bora

Publié le

Publié le 03/11/2016 à 6:10 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture < 1 min.

La difficulté dans cette troisième et dernière étape, est tout bonnement la fatigue accumulée et de surcroit, c’est la plus longue. C’est là où la plupart des équipes pro choisissent de remplacer tout ou une partie de l’équipage pour cette étape finale. Si il y a quelques années, l’adage “On ne change pas une équipe qui gagne” faisait figure de parole d’évangile, depuis environ cinq ans, le discours a changé. Si l’on estime qu’un élément est fatigué, on n’hésite plus à le changer. Même si son remplaçant est moins aguerri, celui-ci sera plus frais et ne “lâchera” pas à la fin.

infos coronavirus