samedi 19 octobre 2019
A VOIR

|

Hapkido : 30 Tahitiens se préparent à partir en Corée du sud

Publié le

Publié le 25/02/2019 à 10:57 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Le hapkido est un art martial sud coréen composé de percussions avec les poings, les pieds, les coudes et les genoux, mais aussi des projections, des clés articulaires et des techniques de self-défense.
 
“Dans les autres disciplines, comme le taekwondo, on ne frappe pas en-dessous de la ceinture, précise Jean-Marc Cheong, 3e dan de hapkido, à la tête du club Jin Jung Kwan de La Mission. Alors qu’avec le hapkido, qui est vraiment inspiré du self-défense, on frappe aussi bien au niveau des chevilles, des genoux, des parties génitales, partout… Après, au niveau des chutes, ce sont des chutes spectaculaires parce qu’on les travaille pour pouvoir éviter justement que nos adhérents ne se blessent lors de techniques de finition de clés, etc.”
 
Jean-Marc est titulaire du brevet d’Etat de hapkido. Il est le représentant du Hapkido Jin Jung Kwan au fenua. Dans six semaines, il accompagnera une trentaine de ses élèves en Corée du sud où ils suivront un stage auprès du grand maître Lee Chang Soo, 9e dan. 
Parmi nos Tahitiens, dix tenteront même de passer leur ceinture noire. Une première en Polynésie.
 
“Là, ils vont aller dans le berceau même du hapkido en Corée du sud et le passer directement avec le headmaster, le grand maître de la plus grande fédération mondiale de hapkido et qui va les juger sur leurs compétences”, détaille Jean-Marc.
 
“Trente Tahitiens qui partent, ce n’est pas rien. Ça montre la volonté de développer le hapkido Jin Jung Kwan en Polynésie”, confie de son côté Maxime Perreaut, instructeur de hapkido Jin Jung Kwan 4e dan au club de Saint-Didier à Lyon. Il est actuellement au fenua pour mener un stage d’un mois mais aussi contrôler le niveau technique de nos représentants pour qu’ils soient prêts pour le passage de grade.
 
Et ce qu’il a vu lui a plu. “Le hapkido polynésien est très bon, quasiment similaire au niveau européen, bien qu’éloigné de l’Europe, assure-t-il. J’ai été agréablement surpris, notamment par la volonté du professeur et des élèves, de leur assiduité, du niveau technique, de la souplesse et de la force.”
 
Le groupe partira en avril. En attendant, les cours continuent dans l’enceinte de l’école Fariimata du lundi au vendredi de 15h30 à 19 heures et le samedi de 9 heures à 11 heures.
 

Rédaction web avec Oriano Tefau

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Surf : le Français Jérémy Flores qualifié pour les...

https://www.facebook.com/FFsurf/videos/2504543452957295/ L'aventure s'est terminée pour notre Spartan Michel Bourez et le Français Jérémy Flores, compagnon de la Tahitienne...

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X