lundi 29 novembre 2021
A VOIR

|

Handball : un tournoi en mémoire de Tehauarii Nena

Publié le

Le handball polynésien termine la saison avec un tournoi en hommage à Tehauarii Nena, un joueur talentueux qui a perdu la vie il y a moins d’un mois. L’événement a rassemblé samedi plus d’une centaine de personnes dans la salle de Dragon, à Titioro, dans une ambiance festive et sportive.

Publié le 04/07/2021 à 11:41 - Mise à jour le 04/07/2021 à 11:41
Lecture 2 minutes

Le handball polynésien termine la saison avec un tournoi en hommage à Tehauarii Nena, un joueur talentueux qui a perdu la vie il y a moins d’un mois. L’événement a rassemblé samedi plus d’une centaine de personnes dans la salle de Dragon, à Titioro, dans une ambiance festive et sportive.

“Je savais que cette journée allait être spéciale et qu’il y aurait du monde parce que Tehau, il émane de l’amour partout où il va et il accroche, sourit Valérie Nena, la présidente de la fédération tahitienne de handball mais aussi la maman de Tehauarii Nena. Et comme tout le monde le sait, c’est un bon joueur. La plupart le connaissent comme tel et ils sont là pour honorer sa mémoire.”

Tehauarii a débuté à Central avec qui il a décroché plusieurs titres de meilleur buteur. L’année avant sa disparition, il avait rejoint Dragon, sacré champion. Il a été 6 fois titulaire en sélection tahitienne.

“Il en a fait trois en métropole, c’était le tournoi ultra-marin. Ensuite nous avons été à l’IHF Trophy, c’est le tournoi d’Océanie organisé par la fédération internationale, qui regroupe toutes les sélections des équipes du Pacifique et de l’Océanie”, indique Heipuru Barff, l’un des coéquipiers de Tehauarii Nena.

Le tournoi a pris des airs de fête avec une ambiance conviviale. Parmi les 25 équipes engagées, 5 sont venues de Moorea. Deux catégories étaient proposées : “Aito” pour les joueurs confirmés et “‘Arearea” pour les novices. Les équipes devaient obligatoirement être mixtes avec au moins deux filles. Elles se sont affrontées dans des matchs de 10 minutes avec un comptage de point spécifique.

“Pour les encourager à aller au tir, on a fait en sorte dans le règlement de donner 2 points pour un but marqué par une fille, et un but marqué par un homme ne comptera qu’un point”, détaille Heipuru Barff.

Tehauarii a marqué le handball polynésien, cette manifestation est dorénavant inscrite dans le calendrier fédéral.  

infos coronavirus