mardi 31 mars 2020
A VOIR

|

Football : Tiare Tahiti conserve la tête de la Ligue 1

Publié le

Tiare Tahiti était opposé à Pirae, samedi au stade Pater. En finissant sur un match nul 2 partout, l'équipe de Moorea conserve la tête de la Ligue 1.

Publié le 23/02/2020 à 11:56 - Mise à jour le 23/02/2020 à 11:56
Lecture 2 minutes

Tiare Tahiti était opposé à Pirae, samedi au stade Pater. En finissant sur un match nul 2 partout, l'équipe de Moorea conserve la tête de la Ligue 1.

Tiare Tahiti face à Pirae… Samedi après-midi à Pater, aucune des deux équipes n’a réussi à se départager. Et pour cause, dans un match déjà couperet dans la course aux places qualificatives à l’OFC Champions League, absolument personne n’a voulu lâcher du lest.

Pourtant, le dauphin de Tiare Tahiti n’as pas mis longtemps à se mettre dans le bain. Mais au retour des vestiaires, les joueurs de Moorea réagissent avec un but de Tevairoa.

Dans la dernière demi-heure de jeu, chacune des deux équipes inscrira un but supplémentaire sans qu’il n’y ait d’incidence à la marque puisque le score restera nul : 2 partout au finish.

Les résultats des autres rencontres du week-end.

Dans les autres rencontres du week-end, on notera également la victoire du second représentant tahitien en Champions League : Venus !

Les centraliens ont eux réussi à se sortir in extremis du piège tendu par l’AS Tefana.

Enfin, la surprise de cette 14e journée vient du club de l’Olympique de Mahina. En l’emportant 1 but à zéro face à Dragon, l’OM empoche sa seconde victoire de la saison.

Le classement.

En tête du classement, on notera la belle opération des coéquipiers de Manarii Porlier qui conservent, grâce au goal-average particulier, leur place de leader.

Venus avec le même nombre de points est deuxième, suivie à une longueur par Pirae. Les protégés de Naea Bennett, avec un match en moins aux compteurs, pourraient passer en tête en cas de victoire sur l’AS TAC.

En bas de tableau, c’est pour le moment JT et l’OM qui clôturent le classement.

Pour rappel, il reste à ces dix équipes à peine quatre journées à disputer avant la fin du championnat. Le compte à rebours est lancé.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : une nouvelle version de l’enquête de la...

Mobilisée pour ses 29 735 ressortissants, la CCISM adapte à l’évolution de la situation son enquête en ligne sur l’impact économique du coronavirus sur les entreprises, et propose à ses ressortissants une nouvelle version dont l’objectif est de chiffrer l’impact financier/salarial et d’identifier leur situation actuelle afin d’anticiper sur la reprise économique.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

CoVID-19 : Point sanitaire depuis la cellule de crise du PaysVOIR LE LIVE
+