vendredi 24 septembre 2021
A VOIR

|

Fermeture des salles de sport : positif à la Covid-19, Roberto Cowan arrête sa grève de la faim

Publié le

C'est une figure du sport polynésien : le coach et propriétaire d'une salle de sport, Roberto Cowan, a finalement mis un terme à sa grève de la faim à la mairie de Faa’a, débutée mercredi dernier.

Publié le 30/08/2021 à 14:12 - Mise à jour le 30/08/2021 à 15:57
Lecture < 1 min.

C'est une figure du sport polynésien : le coach et propriétaire d'une salle de sport, Roberto Cowan, a finalement mis un terme à sa grève de la faim à la mairie de Faa’a, débutée mercredi dernier.

// Mise à jour du 30 août // Après avoir été testé positif à la Covid-19, Roberto Cowan a indiqué sur sa page Facebook avoir arrêté la grève de la faim ce lundi : “Je m’alimente régulièrement pour reprendre des forces, le jeûne à affaiblit ma défense immunitaire et la maladie en a profité, grosse erreur de ma part maintenant il va falloir sortir de ce pétrin”.


Roberto Cowan proteste contre les nouvelles mesures qui imposent la fermeture des salles de sport. Pour ce professionnel du bien-être, le sport contribue à une bonne hygiène de vie. Il considère que les nouvelles mesures sanitaires sont incohérentes et il précise qu’il a l’intention de poursuivre sa démarche jusqu’à la fermeture des frontières ou la réouverture des salles de sports.

“La maladie, elle arrive par avion”, scande le gréviste. “Alors si on confine sur le territoire, c’est bien. Mais c’est peine perdue si on ne ferme pas les frontières ! C’est la source du problème. Les malades vont arriver par avion, nous allons passer notre temps à porter des masques et à nous confiner. Je veux bien fermer la salle, mais les gens ne pourront pas s’entraîner. Ça peut mener à des dépressions. Il y a un manque de cohérence dans les décisions”, déplore le sportif.

Pour rappel, les autorités sanitaires et le gouvernement estiment qu’il n’est pas nécessaire de fermer les frontières car le virus circule déjà en Polynésie française. Par ailleurs, la pratique d’une activité physique en extérieur est autorisée, mais de manière individuelle et dans un rayon d’1 kilomètre autour du domicile.  

Rédigé par

infos coronavirus