En images – Championnats de Polynésie de triathlon, dernière ligne droite avant les Jeux du Pacifique

Publié le

Les championnats de Polynésie de triathlon se sont disputés ce dimanche matin au Parc Aorai Tinihau. Ils marquent l’ultime préparation en vue des Jeux du Pacifique qui se tiendront à Honiara aux îles Salomon. Les athlètes les plus aguerris se sont affrontés sur un parcours plutôt inhabituel : une distance double XS.

Publié le 15/10/2023 à 16:56 - Mise à jour le 15/10/2023 à 16:56

Les championnats de Polynésie de triathlon se sont disputés ce dimanche matin au Parc Aorai Tinihau. Ils marquent l’ultime préparation en vue des Jeux du Pacifique qui se tiendront à Honiara aux îles Salomon. Les athlètes les plus aguerris se sont affrontés sur un parcours plutôt inhabituel : une distance double XS.

350 m de nage, 9km de vélo et 2 km de course à pied. Des distances plus courtes que d’habitude enchainées sur deux manches. Un circuit occasionnel pour se familiariser au nouveau format imposé aux iles Salomon. « Ce changement, c’est l’organisation Pacific Game Council qui l’a instauré puisqu’on ne peut pas nager en eaux libres aux îles Salomon à cause des crocodiles, donc on nage en piscine, explique Rémi Segard, directeur technique de la fédération tahitienne de triathlon. On ne peut pas agrandir, donc ils ont décidé de faire des petits triathlons en série et faire une grande finale derrière. »

Dans la course aux médailles aux jeux du Pacifique à Honiara, on pourra compter sur les 6 représentants de Tahiti. 3 hommes et 3 dames. « Chez les femmes, c’est Salomé De Barthez qui travaille en métropole en ce moment, Maïdi Susset et Guenaelle Rauby. Chez les garçons c’est Benjamin Zorgnotti, Jean-Marc Rimaud et Nainoa Tanetoa »

La journée en images

Des épreuves en plein milieu de la Mélanésie avec des conditions climatiques éprouvantes. Benjamin Zorgnotti compte bien être au top de sa forme. « On sait que j’ai une marge de manœuvre sur le triathlon. Sur l’aquathlon, j’en aurais peut-être moins parce que j’aurais en face de moi le champion du monde de swimrun. Ça va être compliqué, mais on se prépare pour. J’ai pris des vacances un peu avant pour être bien frais là-bas. Maintenant, je reprends sérieusement les entraînements depuis deux semaines. Et puis il me reste encore 5-6 semaines de préparation. Là, c’est une bonne répétition et ça va être cool. »

– PUBLICITE –

Lors des derniers jeux de 2019 à Apia, le triathlon tahitien avait réalisé un record historique : 7 médailles dont 5 en or. Pour sa première participation, Maïdi a poussé sa charge d’entrainement pour représenter au mieux le fenua. « Je m’entraine un max. J’essaie de faire le plus d’entraînements, le plus e compétitions possibles pour être la meilleure pour les Jeux et on verra bien. »

Pour ces championnats de Polynésie, Benjamin Zorgnotti s’est imposé logiquement chez les hommes.  Anais Orus Catalan, elle, s’est hissé sur la plus haute marche du podium

Dernières news