dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Edouard Fritch prend acte de la décision des fédérations de ne pas aller au Vanuatu

Publié le

Publié le 01/11/2017 à 14:03 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture < 1 min.

En préambule, le président a rappelé qu’il était très affecté par les derniers évènements, mais que pour lui il importait qu’on respecte les fédérations. Il a également souhaité que le monde sportif donne aux jeunes une image de cohésion et d’union.
 
Charles Villerme a pour sa part pris la parole pour réaffirmer que le mouvement sportif avait pris la décision de ne pas participer aux mini-jeux du Vanuatu. Il a remercié le président de réaffecter les 40 millions Fcfp prévus pour la participation à ces mini-jeux à la préparation des athlètes pour les Jeux de Samoa en 2019. « Le gouvernement nous a accompagné, mais c’est nous qui prenons la décision », a souligné le chef de mission.
 
Le président a pris acte de cette décision en soulignant la nécessité pour la Polynésie française de produire des sportifs de qualité afin d’être sur les podiums.
 

Rédaction web avec communiqué

infos coronavirus