lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Edouard Fritch prend acte de la décision des fédérations de ne pas aller au Vanuatu

Publié le

Publié le 01/11/2017 à 14:03 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture < 1 min.

En préambule, le président a rappelé qu’il était très affecté par les derniers évènements, mais que pour lui il importait qu’on respecte les fédérations. Il a également souhaité que le monde sportif donne aux jeunes une image de cohésion et d’union.
 
Charles Villerme a pour sa part pris la parole pour réaffirmer que le mouvement sportif avait pris la décision de ne pas participer aux mini-jeux du Vanuatu. Il a remercié le président de réaffecter les 40 millions Fcfp prévus pour la participation à ces mini-jeux à la préparation des athlètes pour les Jeux de Samoa en 2019. « Le gouvernement nous a accompagné, mais c’est nous qui prenons la décision », a souligné le chef de mission.
 
Le président a pris acte de cette décision en soulignant la nécessité pour la Polynésie française de produire des sportifs de qualité afin d’être sur les podiums.
 

Rédaction web avec communiqué

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...