mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Des pistes pour les amateurs de BMX

Publié le

Publié le 29/07/2018 à 13:23 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture < 1 min.

C’est une première en Polynésie française. La commune de Pirae a construit un pump track aux abords du stade Pater. Cette piste est réservée aux engins aux utilisateurs de deux-roues.

Le port du casque et autres accessoires de sécurité seront exigés avant de pénétrer sur ce parcours bitumé. Ariitea Bernadino, initiateur du projet, espère offrir un endroit sécurisé pour rouler en toute tranquillité.

Il indique : « L’idée est de sécuriser la pratique du cyclisme. Nous le savons, nous n’avons qu’un seul réseau routier. Ça devient de plus en plus dangereux de rouler sur la route à vélo. » Cette toute nouvelle piste devrait être suivie d’une 2ème prévue sur le site de Marakana.

> Une autre piste à Arue 

Du côté de Arue, c’est un parcours d’une toute autre envergure qui est en phase de finalisation. Sur une surface de 5 000 mètres carrées, les meilleurs en BMX race pourront se préparer aux compétitions internationales, la discipline est inscrite depuis 2008 aux Jeux Olympiques. Ariitea Bernadino précise : « Ça ne sera pas accessible à tous. Il y aura une clôture parce qu’au niveau des bosses, elles sont beaucoup plus hautes et donc plus dangereuses. C’est la raison pour laquelle l’accès sera réglementé. »

L’inauguration de la piste de Fei Pi est prévue le le 27 octobre. Pour l’occasion, des invités prestigieux sont attendus tels que Léo Garoyant et André Sylvain champions du monde de BMX Race.

Rédaction web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua 

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.
19:30 Le débat spécial Covid-19 : La Polynésie contre la pandémieVOIR LE DIRECT
+