mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Des coups sous contrôle

Publié le

Publié le 07/12/2016 à 14:26 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

La soirée  se disputera ce samedi 10 décembre dans la salle Louis Babo Aitamai à Fautaua. Cette discipline se rapproche du pancrace, un sport de combat qui réunit les techniques de frappes debout et les techniques au sol.

Casques et protections sont obligatoires selon le niveau des compétiteurs. Debout, les combattants peuvent déployer toutes leurs combinaisons en pied-poing jusqu’au ko. Les amenés aux sols, les projections et les soumissions sont autorisés mais une fois au sol, les frappes sont interdites.

Raihere Dudes, outre ses talents de combattant est aussi l’organisateur de l’évènement. « On organise la première soirée de grappling fight, la Tahiti Fight Championship. Plusieurs champions issus de différentes disciplines, comme la boxe anglaise, le  jiu jitsu brésilien, la lutte ou encore la boxe thailandaise s’affronteront ». 

Le grappling fight est l’autre terme employé pour désigner le pancrace. « Ce n’est pas du MMA, les frappes au sol ne sont pas autorisées » précise Raihere Dudes

Les athlètes évolueront sur une aire de combat recouverte de tatamis et surélevée à 60 cm du sol, histoire que tout le monde puissent apprécier le spectacle.

Au niveau catégories, les combattants se répartiront comme tel: + de 100kg, – de100kg, – de 93kg, – de 84kg, -de 77kg, bref, les catégories habituelles en MMA et en pancrace.

Du débutant au combattant chevronné, il y en aura pour tout le monde et tous les niveaux. « Il y aura de beaux combats » assure le champion, « on a rassemblé la crème des combattants locaux. »

10 combats sont prévus, en alternant pancrace et combats pied poings (K1). Soit plus de 5 heures de spectacle, avec jeux de lumière et animations à l’américaine. « La totale » s’exclame en souriant Raihere Dudes
 

Rédaction Web avec Oriano Tefau

Interview de Bernard Teinaore, combattant

infos coronavirus