lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Dernière ligne droite pour Shell Va’a avant la course de Molokai

Publié le

J-1 pour Shell Va’a avant le grand départ pour Hawaii et la mythique course de va'a, la Molokai Ho’e. L’équipe au coquillage vise sans surprise une douzième victoire de la traversée du chenal entre Molokai et Oahu. Retour sur les derniers entraînements au fenua de la meilleure équipe de vaa ono du moment.

Publié le 05/10/2019 à 12:11 - Mise à jour le 07/10/2019 à 9:04
Lecture < 1 min.

J-1 pour Shell Va’a avant le grand départ pour Hawaii et la mythique course de va'a, la Molokai Ho’e. L’équipe au coquillage vise sans surprise une douzième victoire de la traversée du chenal entre Molokai et Oahu. Retour sur les derniers entraînements au fenua de la meilleure équipe de vaa ono du moment.

Il est 15h la vaa est attaché et tracté par le bateau suiveur. Direction Papenoo à quelques kilomètres au large. L’équipe une de Shell se jette à l’eau. Aujourd’hui pas de remonté, c’est séance de surf. « C’est que cette semaine et la semaine dernière qu’on a commencé à sortir pour préparer la course de Molokai, comme c’est que de la glisse, donc faut plus se focaliser sur le surf » indique David Tepava, coach de l’équipe.

Le geste est précis, lent mais puissant. C’est la marque de fabrique de cette nouvelle génération. Et si l’accélération est toujours de mise, elle est plus modérée et plus accrocheuse. La puissance du coup de rame est décuplée, l’inertie fait le reste du travail. Le vaa  se cambre vers l’avant et tombe dans le creux de la vague. C’est le soulagement. Le soulagement est de courte durée. Il faut savoir récupérer au plus vite, puis se préparer pour la prochaine vague, et ne perdre aucune miette de la glisse que procure la houle généreuse. « On a de la chance d’avoir du surf pour régler les détails avant de partir sur Molokai. Excellant la glisse. Si on s’est préparé c’est bien-sûr pour gagner. Les boys sont prêts, on est unis on a une bonne ambiance » poursuit le coach.

En fin de séance, c’est le retour au calme, le groupe doit encore parfaire leur préparation… « Après un entraînements, il faut toujours redescendre et rappeler la technique, les bases » termine David Tepava. Shell va’a s’envole samedi soir pour Hawaii. Ils ont encore une semaine pour régler les petits détails avant la course prévu dimanche prochain.

infos coronavirus