lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Déconfinement : sous quelles conditions se fera la reprise des sports ?

Publié le

La sortie du confinement n’est pas encore annoncée officiellement mais le ministère des Sports prépare son plan de bataille pour relancer les activités sportives de manière progressive. Pour l’instant, seuls les sports individuels sans contacts seront autorisés dans les clubs.

Publié le 26/04/2020 à 15:22 - Mise à jour le 26/04/2020 à 15:27
Lecture 2 minutes

La sortie du confinement n’est pas encore annoncée officiellement mais le ministère des Sports prépare son plan de bataille pour relancer les activités sportives de manière progressive. Pour l’instant, seuls les sports individuels sans contacts seront autorisés dans les clubs.

La reprise sportive devrait se faire en trois étapes et de manière restrictive. Tout d’abord, seuls les sports individuels et sans contacts seront tolérés dans le respect des mesures sanitaires et des distanciations sociales. Christelle Lehartel, ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports détaille : « Golf, badminton, Va’a Ho’e, paddle, tennis aussi en évitant de se toucher. Il faut qu’on soit très vigilants. On va arrêter le football, on va arrêter le basket-ball, enfin tous les sports collectifs. La chose la plus importante pour nous c’est d’abord la santé de la population de la Polynésie française. Pour nous, il est important qu’on travaille en partenariat avec la veille sanitaire et qu’on suive exactement les gestes barrière et toutes les consignes sanitaires. »

Ensuite, les infrastructures sportives du fenua seront ouvertes d’une façon plus large mais uniquement aux établissements scolaires et aux associations de jeunesses et sports. À l’exception des salles de combats et des dojos, qui eux resteront fermés. « Les sports de combat, comme on est assez rapprochés, quand tu pratique le judo, tu es tête à tête. Pareil pour la boxe donc ça reste dangereux. Il vaut mieux s’entraîner à la maison. Je sais que la plupart des boxeurs ont au moins une corde à sauter chez eux, ils peuvent enchaîner sur les entraînements de combinaisons. On veut rassurer les sportifs qui attendent de se côtoyer, de pouvoir être ensemble. On ne pourra pas tout de suite. Il faudra réadapter la pratique de la discipline sportive en raison de la crise sanitaire que l’on traverse qui n’est pas seulement ici à l’échelle de la Polynésie, mais mondiale », explique Ariitea Bernadino, directeur de l’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie française

La date du retour des activités classiques reste encore inconnue. Et pour l’instant, aucun plan n’a été validé par la veille sanitaire et les autorités. Pour que le monde sportif puisse se remettre de cette crise sanitaire, une réadaptation des pratiques sportives et une réorganisation des calendriers seront inévitables.

infos coronavirus