jeudi 21 janvier 2021
A VOIR

|

Déconfinement et reprise du sport en douceur

Publié le

Les sportifs ont repris le chemin des salles et des terrains d’entraînement. Chaque club avait établi un protocole de reprise avant l'annonce du déconfinement et il est difficile de tout gommer en quelques jours. Le retour à la normale va être progressif. Tour d’horizon de quelques disciplines...

Publié le 22/05/2020 à 13:15 - Mise à jour le 22/05/2020 à 17:18
Lecture 2 minutes

Les sportifs ont repris le chemin des salles et des terrains d’entraînement. Chaque club avait établi un protocole de reprise avant l'annonce du déconfinement et il est difficile de tout gommer en quelques jours. Le retour à la normale va être progressif. Tour d’horizon de quelques disciplines...

Dès l’annonce du déconfinement, les sportifs ont repris leurs entraînements. Sports aquatiques, de combat, collectif ou individuel… : après plus de 7 semaines de trêve, la reprise est comme une délivrance pour les sportifs. « Cela fait du bien de reprendre, de refaire du sport en groupe, de revoir les amis » confie Kerian, judoka. Hereiti, elle, a repris les entraînements de natation : « Cela fait du bien de revenir à la piscine, de voir le coach et les amis, et surtout de reprendre le sport ». « On est contents, les enfants sont de retour pour l’entraînement. Ils sont même contents. On avait un peu peur que certains lâchent un peu, mais finalement, ils sont là » se réjouit Samir Lachtar, entraîneur à l’Olympique Pirae.

« Ce sont la reprise des entraînements collectifs. On reprend les bases : endurance etc. et reprise en sécurité pour qu’ils ne fassent pas trop les fous et qu’il n’y ait pas de risque de chutes (…) Cela se passe plutôt bien et ils sont vraiment très à l’écoute sur les consignes de sécurité. (…) On se lave les mains en arrivant, on ne se prête pas le matériel, on respecte un bon mètre entre chaque coureur » explique Jeremy Lepennedu, directeur technique de la fédération tahitienne de cyclisme (FTC).

La majorité des clubs accueillent environ le tiers de leurs effectifs habituels. Une reprise en douceur. Les entraînements sont adaptés aux gestes barrières. « Nous sommes toujours dans la phase 3 de notre protocole de reprise même si on se réjouit du déconfinement. Mais on continue notre protocole. La semaine prochaine, on sera en phase 4, et ce n’est que la semaine d’apr-s qu’on reprendra les entraînements normaux. (…) On commencera à retrouver du contact physique dans la phase 4, mais juste du contact léger, c’est le toucher. Il n’y a pas de contact à base de plaquage etc. » précise Teiki Dubois, entraîneur du Rugby Club de Pirae. « Les cours ont été raccourcis de 15 minutes de manière à ce que je puisse nettoyer le tapis entre chaque cours. J’ai limité mes cours à 15 personnes. Et les enfants montent les uns derrière les autres, et comme toujours, se lavent les pieds et les mains » ajoute Benjamin Hiniger, entraîneur du Budokan de Pirae.

Même si le Haut-commissaire et le président du Pays ont annoncé un retour à la normale pour les entraînements et les compétitions toutes disciplines confondues, la plupart des clubs restent donc prudents. Certains garderont les mesures barrières encore quelques semaines. D’autres retrouveront une activité normale dès lundi prochain.

Côté compétition, les fédérations doivent affiner leurs calendriers de reprise. À l’image du football qui réunit ses présidents de club samedi 23 mai pour éventuelle reprise du championnat Ligue 1.

infos coronavirus