lundi 25 mai 2020
A VOIR

|

Déconfinement et reprise du sport en douceur

Publié le

Les sportifs ont repris le chemin des salles et des terrains d’entraînement. Chaque club avait établi un protocole de reprise avant l'annonce du déconfinement et il est difficile de tout gommer en quelques jours. Le retour à la normale va être progressif. Tour d’horizon de quelques disciplines...

Publié le 22/05/2020 à 13:15 - Mise à jour le 22/05/2020 à 17:18
Lecture 2 minutes

Les sportifs ont repris le chemin des salles et des terrains d’entraînement. Chaque club avait établi un protocole de reprise avant l'annonce du déconfinement et il est difficile de tout gommer en quelques jours. Le retour à la normale va être progressif. Tour d’horizon de quelques disciplines...

Dès l’annonce du déconfinement, les sportifs ont repris leurs entraînements. Sports aquatiques, de combat, collectif ou individuel… : après plus de 7 semaines de trêve, la reprise est comme une délivrance pour les sportifs. « Cela fait du bien de reprendre, de refaire du sport en groupe, de revoir les amis » confie Kerian, judoka. Hereiti, elle, a repris les entraînements de natation : « Cela fait du bien de revenir à la piscine, de voir le coach et les amis, et surtout de reprendre le sport ». « On est contents, les enfants sont de retour pour l’entraînement. Ils sont même contents. On avait un peu peur que certains lâchent un peu, mais finalement, ils sont là » se réjouit Samir Lachtar, entraîneur à l’Olympique Pirae.

« Ce sont la reprise des entraînements collectifs. On reprend les bases : endurance etc. et reprise en sécurité pour qu’ils ne fassent pas trop les fous et qu’il n’y ait pas de risque de chutes (…) Cela se passe plutôt bien et ils sont vraiment très à l’écoute sur les consignes de sécurité. (…) On se lave les mains en arrivant, on ne se prête pas le matériel, on respecte un bon mètre entre chaque coureur » explique Jeremy Lepennedu, directeur technique de la fédération tahitienne de cyclisme (FTC).

La majorité des clubs accueillent environ le tiers de leurs effectifs habituels. Une reprise en douceur. Les entraînements sont adaptés aux gestes barrières. « Nous sommes toujours dans la phase 3 de notre protocole de reprise même si on se réjouit du déconfinement. Mais on continue notre protocole. La semaine prochaine, on sera en phase 4, et ce n’est que la semaine d’apr-s qu’on reprendra les entraînements normaux. (…) On commencera à retrouver du contact physique dans la phase 4, mais juste du contact léger, c’est le toucher. Il n’y a pas de contact à base de plaquage etc. » précise Teiki Dubois, entraîneur du Rugby Club de Pirae. « Les cours ont été raccourcis de 15 minutes de manière à ce que je puisse nettoyer le tapis entre chaque cours. J’ai limité mes cours à 15 personnes. Et les enfants montent les uns derrière les autres, et comme toujours, se lavent les pieds et les mains » ajoute Benjamin Hiniger, entraîneur du Budokan de Pirae.

Même si le Haut-commissaire et le président du Pays ont annoncé un retour à la normale pour les entraînements et les compétitions toutes disciplines confondues, la plupart des clubs restent donc prudents. Certains garderont les mesures barrières encore quelques semaines. D’autres retrouveront une activité normale dès lundi prochain.

Côté compétition, les fédérations doivent affiner leurs calendriers de reprise. À l’image du football qui réunit ses présidents de club samedi 23 mai pour éventuelle reprise du championnat Ligue 1.

REPORTAGEOriano Tefau

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : l’OMS suspend les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine...

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi avoir suspendu "temporairement" les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine qu'elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

Opération Résilience : l’A400M a quitté la Polynésie

Arrivé le 25 avril au fenua, l'A400M ATLAS est reparti dimanche 24 mai en direction de la métropole. L'avion était là dans le cadre de l’opération Résilience afin d’apporter un appui et un soutien aux services de l’État et du Pays pour faire face aux conséquences de la crise du Covid-19, mais également soutenir les Forces armées en Polynésie française (FAPF). dans leurs autres missions.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV