lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Cyclisme : opération séduction auprès des plus jeunes

Publié le

La Fédération tahitienne de cyclisme a organisé sa journée portes-ouvertes, mercredi matin sur le terrain de Fautau'a. Une trentaine d’enfants âgés de 5 à 12 ans y ont participé. Objectif : faire découvrir les différentes disciplines affiliées au cyclisme et détecter des futurs champions.

Publié le 25/02/2021 à 9:52 - Mise à jour le 25/02/2021 à 9:52
Lecture 2 minutes

La Fédération tahitienne de cyclisme a organisé sa journée portes-ouvertes, mercredi matin sur le terrain de Fautau'a. Une trentaine d’enfants âgés de 5 à 12 ans y ont participé. Objectif : faire découvrir les différentes disciplines affiliées au cyclisme et détecter des futurs champions.

Apprendre les bases du vélo sur la pelouse, c’est une manière plus sûre de s’initier à la petite reine. Quatre disciplines étaient proposées à l’occasion de cette journée portes-ouvertes : le BMX, le VTT, le cyclisme sur route et le cyclisme sur piste. À chaque parcours, des exercices spécifiques sur la maniabilité, l’adresse et la conduite pour apprendre à maîtriser son vélo.

“On a essayé de mettre le BMX avec les modulaires de bosse. On a fait le VTT avec des slaloms, des gymkhanas, des portiques à passer. Et pour la route et la piste, on a le vélodrome qui est quand même un outil fabuleux où les gamins sont en totale sécurité et ils peuvent pratiquer aisément l’activité route”, explique Hervé Arcade, cadre technique de la Fédération tahitienne de cyclisme

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le peloton cycliste est vieillissant. C’est le constat que dresse la fédération. Pour riposter, elle met en place un travail de promotion et de détection en vue de constituer une pépinière de champions. Hervé Arcade est le nouveau cadre technique fédéral. Il succède à Jérémy Le Pennedu, et il tentera de donner un nouveau souffle à la discipline grâce à la participation des cyclistes licenciés.   

“C’est vraiment pour permettre aux gamins de découvrir le vélo, de voir aussi le niveau et puis aussi sur l’aspect sécurité parce qu’il y a des gamins qui utilisent le vélo pour aller à l’école donc les sensibiliser à la sécurité routière, reprend le cadre technique. Et c’est sûr que nous, à partir de samedi, on va ouvrir aussi l’école de cyclisme où on pourra accueillir les gamins de 8 heures à 10 heures avec nos éducateurs pour former de futurs champions.”

Grace à une convention entre la fédération et l’association de la gendarmerie nationale, Sauvons des vies sur nos routes de Polynésie, 30 vélos de BMX et VTT ont été offerts.

Rédigé par

infos coronavirus