vendredi 3 décembre 2021
A VOIR

|

CrossFit – Une équipe polynésienne à une grande compétition à Miami

Publié le

Des sportifs polynésiens participeront au Wodapalooza CrossFit Festival, du 13 au 16 janvier 2022, en catégorie RX. Cette compétition internationale reconnue mondialement, va fêter ses dix ans d'existence. Avec 40 autres équipes, la team Nahiti Bro composée de Yves Tehau, Vaihau Bottari et Teremu Touatekina compte bien tout donner et porter haut et fort les couleurs du fenua.

Publié le 20/11/2021 à 16:29 - Mise à jour le 23/11/2021 à 9:59
Lecture 2 minutes

Des sportifs polynésiens participeront au Wodapalooza CrossFit Festival, du 13 au 16 janvier 2022, en catégorie RX. Cette compétition internationale reconnue mondialement, va fêter ses dix ans d'existence. Avec 40 autres équipes, la team Nahiti Bro composée de Yves Tehau, Vaihau Bottari et Teremu Touatekina compte bien tout donner et porter haut et fort les couleurs du fenua.

Yves Tehau, Vaihau Bottari et Teremu Touatekina se connaissent depuis plus de dix ans. Leur passion pour le CrossFit et leur amitié sont nées dans une salle appelée Nahiti à Arue en 2010, d’où le nom de leur team aujourd’hui : “On a commencé dans un parking, il n’y avait même pas de lumière, pas de barres, pas de matos…” explique Yves Tehau, de la Nahiti Bro.

Leur team a été sélectionnée par plus 460 équipes dans le monde, pour participer au Wodapalooza CrossFit Festival à Miami, du 13 au 16 janvier 2022, en catégorie RX. Pour se qualifier, chaque équipe devait réaliser 7 épreuves en 10 jours.

“C’est vraiment une très grande compétition, donc il faut s’attendre à tout. On est déjà contents de s’y être qualifiés, là on rentre dans la cour des grands. Cela fait des années qu’on voulait participer à un grande compétition. On est fiers d’y représenter la Polynésie, surtout qu’il y aura de grands pays comme le Canada, les États-Unis…” précise Yves Tehau. “On est assez complets sur tous les mouvements. Le seul Wod où on a peiné c’est le rameur. Je pense qu’il va falloir faire un gros travail dessus. Tout ce qui est vélo, lié aux machines… c’est notre gros point faible. Tout ce qui est gymnastique, haltérophilie, je pense qu’on s’en sort bien. On s’entend bien tous les 3, on se connait bien, on sait ce dont chacun est capable et on connait nos limites” indique Vaihau Bottari. Pour le sportif de 32 ans, cette compétition sera la dernière : “Cela va être ma plus grande compétition à l’internationale au niveau du CrossFit, et ma dernière compétition surtout. Je prends de l’âge et je pense qu’au niveau des qualifications, cela va être de plus en plus dur. C’est plus comme avant, j’arrive de moins en moins à récupérer. Mais je vais tout donner, rien lâcher, et aller jusqu’au bout”.

Parmi les épreuves à la compétition, on retrouvera de la natation, du paddle, du run etc. “Ça va être grandiose, ça va être une première pour nous en RX. Le niveau est assez élevé. Donc là, on se prépare au max, on a hâte d’y être” admet Teremu Touatekina.

Une autre équipe de Polynésie participe également à la compétition en intermédiaire : la Team Tahitian Wolf.

infos coronavirus