dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Coupe de France : l’AS Venus affrontera samedi le Racing Besançon

Publié le

Samedi après-midi au stade Pater, Venus affrontera au 7ème tour de la Coupe de France l’équipe métropolitaine du Racing Besançon.

Publié le 13/11/2019 à 16:46 - Mise à jour le 13/11/2019 à 16:49
Lecture 2 minutes

Samedi après-midi au stade Pater, Venus affrontera au 7ème tour de la Coupe de France l’équipe métropolitaine du Racing Besançon.

Arrivée dans la nuit de dimanche à l’aéroport de Faa’a, l’équipe de 5ème division française du Racing Besançon n’a pas mis longtemps à se plonger dans la culture polynésienne :

[J1 Tahiti???]L accueil Tahitien n’est pas un mythe???On s’y sent déjà bien en Polynésie française ?? (Tahiti fait…

Posted by Racing Besançon on Monday, November 11, 2019


Accueilli par les traditionnelles fleurs de Tiare, l’adversaire métropolitain de l’AS Venus en Coupe de France ne pouvait pas espérer meilleur tirage. « Dès le début de l’aventure en Coupe de France, il y a eu un choix des dirigeants pour essayer d’aller chercher Outre-mer, donc c’est tombé sur nous sur le dernier match. La destination est exotique. Mais cela reste du sport aussi, ce n’est pas que du tourisme. On va prendre l’AS Venus très au sérieux. (…) Je sais qu’ils ont de très bons joueurs et qu’ils auront à cœur de défendre leurs couleurs » explique Jean-Marc Trinita, entraîneur du Racing Besançon.

[J3 Tahiti??? ]C'est l'heure de la rentrée et les vacances sont… presque terminées. ?‍♂️Premier entraînement ce…

Posted by Racing Besançon on Tuesday, November 12, 2019


À quelques heures du coup d’envoi du 7ème tour de la coupe aux grandes oreilles,
les deux équipes ont participé ce mercredi matin à la traditionnelle conférence de presse.

Aux antipodes de la métropole, Grégory Thil, l’ancien professionnel s’exprime sur cette rencontre aux conditions si particulières : « Pour l’instant, ça va. Je pense qu’on a bien fait ce qu’il fallait quand on est arrivés, surtout au niveau du sommeil. C’était important de ne pas trop être en décalage avec le jet lag. On a plutôt bien récupéré. Après, il y aura la chaleur… On ne sait pas ce que ça va donner lors du match. On aurait sans doute préféré jouer en soirée. On espère qu’il n’y aura pas trop de soleil, mais on ne peut rien faire contre le climat. On verra bien, on s’adaptera. On n’a pas le choix de toute façon ! ».

L’AS Venus en entraînement. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Face aux joueurs de Nationale 3, les protégés de Samuel Garcia devront être vigilants. « On sait qu’ils jouent à un niveau supérieur à nous. Mais comme j’ai dit à mes joueurs, je ne veux pas de complexe d’infériorité. On prend le match et puis on y va avec nos valeurs, notre fierté, et ce qu’on sait faire. Car on sait jouer au football. Il n’y a pas de pression particulière, au contraire, que du plaisir » nous dit Samuel Garcia, entraîneur de l’AS Venus.

Le stade Pater. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Rendez-vous donc samedi à Pater pour savoir lequel de ces deux clubs accédera au tour suivant… Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16 heures.

infos coronavirus