dimanche 28 novembre 2021
A VOIR

|

Chasse sous-marine – Nehemia Tepou de retour à Tubuai

Publié le

Après avoir participé au championnat du monde de chasse sous-marine en Italie, le multiple champion de Polynésie, Nehemia Tepou, est de retour au fenua. Il est rentré dans son île natale de Tubuai aux Australes, pour se ressourcer, et bien-sûr, pêcher.

Publié le 21/11/2021 à 9:27 - Mise à jour le 21/11/2021 à 8:53
Lecture < 1 min.

Après avoir participé au championnat du monde de chasse sous-marine en Italie, le multiple champion de Polynésie, Nehemia Tepou, est de retour au fenua. Il est rentré dans son île natale de Tubuai aux Australes, pour se ressourcer, et bien-sûr, pêcher.


Après 7 heures de chasse dans le lagon de Tavana, Nehemia, accompagné de son fils Christian, revient avec le sésame : une multitude de poissons-perroquets et autre “barbiches” et becs de canne de belle taille. Nehemia est de retour au pays pour des vacances bien méritées. Même s’il est là pour se reposer, il ne peux s’empêcher de taquiner le poisson : “Il est vrai que le poisson aujourd’hui est plus alerte, et donc plus difficile à chasser. Lorsque tu plonges, tu te retrouves comme dans un labyrinthe. Et le poisson est de partout. Il y en a plein, et de grosses tailles en plus. Il est juste plus méfiant qu’auparavant”.

À 56 ans, le champion de chasse sous-marine ne cesse de s’entrainer. Le lagon de son île natale est une véritable caverne d’Alibaba ce qui n’est pas propice à la chasse sportive : “Si tu veux te préparer, ce n’est pas l’endroit propice, il y a trop de poissons. Il vaut mieux rester à Tahiti où ils se font plus rares et où il faut plonger de plus en plus profond. Ici, c’est le paradis de la chasse sous-marine”.

Nehemia ne peux s’empêcher aussi de partager ses valeurs et son savoir-faire à Christian, son fils adoptif, qui confie : “Il m’a tout appris : d’abord à connaître le poisson, puis la façon de pêcher, où trouver le poisson…”.

Nehemia passera tous son séjour à Tubuai auprès de ses enfants.

infos coronavirus