mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Chasse sous-marine : la Team Heke réalise une vidéo de prévention

Publié le

Publié le 17/03/2019 à 10:11 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Les drames sont encore nombreux dans le domaine de la chasse sous-marine. Depuis le début de l’année, 3 pratiquants ont perdu la vie. Pour sensibiliser les sportifs, Kenji Flohr et Moana Doom « binômes de pêche » et membres de l’association Team Heke Spearfishing, ont décidé de réaliser une vidéo de prévention. 

> La syncope, principale cause de mortalité

Le titre de leur vidéo : Topatari (syncope) : « On a tous été touchés par les drames qui sont survenus ces dernières années. La syncope, « topatari », est une des principales causes de mortalité chez les chasseurs sous-marins, et nous concerne donc directement. Dans la même idée que certaines vidéos-chocs de prévention routière, on a voulu faire une vidéo mettant en scène les derniers moments d’un pêcheur, afin, on l’espère, de marquer les esprits et de sensibiliser le maximum de personnes », explique Kenji.

« Je pense qu’avec tous les drames passés, on a tous plus ou moins conscience des dangers de ce sport. Maintenant, dans l’excitation de la pêche, on a parfois tendance à les négliger et c’est souvent là que l’accident survient. Ça peut arriver à tout le monde. »
Pour toucher au mieux le public, la vidéo met en avant la famille. « Pour nous rappeler, à nous pêcheurs, qu’il y a des gens à terre qui s’inquiètent pour nous et nous attendent. Nous rappeler qu’un poisson ne vaut certainement pas tous ces risques. Mieux vaut rentrer sans poisson et en vie, que de ne pas rentrer du tout. »

> Respecter les règles de sécurité

Kenji rappelle les recommandations à suivre pour pêcher en sécurité : « pêcher à deux, avec une surveillance mutuelle et active. Dans ce sport, un accident est vite arrivé et c’est là, qu’avoir un bon coéquipier fait toute la différence.
Si toutefois, on n’a pas d’autre choix que de pêcher seul, le mieux serait de limiter les risques. Privilégier une pêche peu profonde et prudente. A chaque sortie, vérifier son matériel et les conditions météo. Être en bonne forme physique. Respecter les règles de sécurité. »

 
Pour être certain de pêcher en suivant les bonnes règles de sécurité, la Team Heke conseille de suivre une formation : « la Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition  met en place des formations adaptées à la pratique de la chasse sous-marine. J’encourage toute personne ayant envie de pratiquer cette belle discipline dans de bonnes conditions, à les suivre. Même si on est déjà pratiquant, c’est toujours bien de faire des rappels. Parfois, on peut avoir de vieilles habitudes qui ne sont pas forcément adaptées. »
Au mois d’avril, la fédération annonce sur sa page Facebook qu’elle sera à Huahine pour former une trentaine de pêcheurs.

Manon Della-Maggiora

 

infos coronavirus