mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

Championnats du monde de va’a : les rameurs lèvent leur menace de boycott

Publié le

Publié le 22/05/2018 à 12:04 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

Difficile d’imaginer des championnats du monde de va’a vitesse organisés à Tahiti sans rameurs tahitiens. Cela a bien failli avoir eu lieu.

Après l’annonce des de frais de participation fixés à 15 000 et 25 000 francs pour les 500 athlètes tahitiens, certains sportifs sont montés au créneau. Pour ces derniers, qui vivent à proximité de la manifestation, ces frais étaient trop élevés. Il y a quelques jours, ils ont annoncé leur volonté de boycotter l’événement.

La tension est retombée lundi. La fédération polynésienne de va’a et les athlètes se sont mis d’accord pour une participation à 10 000 francs par personne. Wilfred Ah-Min, coach de Paddling connection, se réjouit de cette décision :

« Tant mieux, ça rectifie un peu le tir. Je pense que 25 000 c’était un peu élevé. 10 000 francs, ça reste raisonnable. Tout le monde fait des efforts. »

Ce nouveau tarif n’inclut pas le logement et les repas. Mis à part les 500 rameurs de Tahiti, tous ceux des îles y compris ceux de Moorea devront payer de 15 000 à 25 000 francs pour un séjour de 10 jours sur le site de Taaone. Le top départ des courses sera donné le 19 juillet, avec les rameurs tahitiens. 

Rédaction web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua 

Quel est le coût des championnats du monde de va’a ?

Selon le président de la fédération, Rodolphe Apuarii, le coût des championnats du monde de va’a se chiffre à 33 millions de francs. Sur ce montant, 10 millions de francs viennent d’une subvention du Pays, 7 à 8 millions sont financé par les rameurs eux-mêmes et le reste est pris en charge par la fédération.
 

 

infos coronavirus