samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Championnat du monde de Holopuni Va’a : les Tahitiens du Kuhela remportent la première étape

Publié le

L'équipage tahitien du Kuhela a remporté, ce lundi, la première étape du championnat du monde de Holopuni Va'a, de Tahiti à Moorea. La deuxième étape ralliera, ce mardi, Moorea à Huahine.

Publié le 25/11/2019 à 20:24 - Mise à jour le 26/11/2019 à 9:19
Lecture 2 minutes

L'équipage tahitien du Kuhela a remporté, ce lundi, la première étape du championnat du monde de Holopuni Va'a, de Tahiti à Moorea. La deuxième étape ralliera, ce mardi, Moorea à Huahine.

Ce lundi matin, peu avant 10 heures, le départ du premier championnat du monde de Holopuni Va’a était donné. Après une prière officiée par Moana’ura Walker, les 13 équipages, composés d’Australiens, de Hawaiiens, de Californiens et de Tahitiens, se sont lancés à l’assaut du chenal entre Tahiti et Moorea.

Les Holopuni au départ de Matavai. (crédit photo : Matahi Tutavae / Tahiti Nui Télévision)

Le vent de nord-ouest, de 8 nœuds en moyenne, était trop faible. C’est à la force de leurs bras que les rameurs Tahitiens du Kuhela, menés par Laurent Grimaud, ont remporté cette première étape de 50 km, en 4h51.

Ils étaient suivis par l’équipage de Moana Explorer mené par Teiva Véronique. Les premiers étrangers à passer la ligne d’arrivée viennent de Kaua’i, avec comme capitaine Hobey Beck, le fils de Nick Beck. 

L’arrivée était à Tiahura, à Moorea. (crédit photo : Matahi Tutavae / Tahiti Nui Télévision)

Cette première étape a entamé l’énergie des 39 athlètes. Ils devront se lever tôt mardi matin pour rejoindre Huahine, à près de 167 km de Moorea.  

(crédit photo : Matahi Tutavae / Tahiti Nui Télévision)

A noter qu’on retrouve parmi les rameurs le concepteur et créateur de la Holopuni, Nick Beck. A 80 ans, il réalise un de ses rêves : participer à une compétition entièrement composée de sa Holopuni.

Une condition pour pouvoir organiser un championnat digne de ce nom : la jauge. Elles ont toutes le même poids et la même surface de voile.  

infos coronavirus