lundi 8 août 2022
A VOIR

|

Championnat de Polynésie de bras de fer 2021 : les vainqueurs

Publié le

Samedi, dans les jardins de Paofai, une quarantaine de ferristes s'affrontaient au championnat de Polynésie. De moins de 80 kilos à plus de 110 kilos, 5 catégories étaient représentées, aussi bien en bras droite qu’en bras gauche. L’événement a ameuté les athlètes les plus aguerris et même d’anciens champions de Polynésie.

Publié le 19/12/2021 à 12:33 - Mise à jour le 20/12/2021 à 12:05
Lecture 2 minutes

Samedi, dans les jardins de Paofai, une quarantaine de ferristes s'affrontaient au championnat de Polynésie. De moins de 80 kilos à plus de 110 kilos, 5 catégories étaient représentées, aussi bien en bras droite qu’en bras gauche. L’événement a ameuté les athlètes les plus aguerris et même d’anciens champions de Polynésie.

Les duels s’enchainaient hier sur la table homologuée sous les yeux attentifs des officiels prêts à intervenir au moindre écart du règlement pour éviter tout accident. Force, rapidité, technique mais surtout le mental ont fait la différence. Entre les pivots, le jeu avec le poids du corps, les épaules et les avant-bras, les ferristes ont offert du beau spectacle devant un public venu nombreux. Le niveau du bras de fer local est encore monté d’un cran.

Les affrontements les plus attendus étaient ceux de la catégorie reine : les plus de 110 kilos. Dans ce groupe, l’homme à abattre était sans conteste Tauraatea Teua, le champion en titre. La partie a été très difficile face à Patrick Louk en demi-finale bras gauche. Pour rappel, Patrick était l’un des premiers champions de Polynésie. Dix ans après, il a fait son grand retour et a tout de même réussi à donner du fil à retordre au numéro 1 local. Pour terminer le duel sans fuite, les deux colosses ont dû être sanglés, et c’est finalement Tauraatea qui l’a emporté mais non sans mal.


En gauche, Tauraatea Teua et Tepa Teuru ont conforté leurs places de leader. Eriatara Ratia s’est lui imposé en Open. Dans la catégorie des moins de 100 kilos, Tefatanui Metua est monté sur la plus haute marche du podium.

> Retrouvez les résultats complets ICI.

Ce championnat de Polynésie était sélectif pour les championnats de France prévus les 26 et 27 février 2022 à Mérignac.

 

infos coronavirus