lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Challenge Taure’a du 30 mars au 3 avril

Publié le

En sommeil depuis neuf ans, cette manifestation sportive et culturelle appelée à l'origine "Challenge Michelet" sera de retour du lundi 30 mars au vendredi 3 avril 2020 sur différents sites sportifs de Tahiti.

Publié le 12/02/2020 à 16:23 - Mise à jour le 12/02/2020 à 16:23
Lecture 2 minutes

En sommeil depuis neuf ans, cette manifestation sportive et culturelle appelée à l'origine "Challenge Michelet" sera de retour du lundi 30 mars au vendredi 3 avril 2020 sur différents sites sportifs de Tahiti.

La ministre de la Famille et des solidarités a proposé au Conseil des ministres, de réactiver le dispositif du « Challenge Michelet », en sommeil depuis 2011, en lui donnant de nouvelles orientations, dans le but de développer les actions destinées à la jeunesse polynésienne.

Initié en métropole chaque année depuis 1972 par la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et l’association sportive et culturelle Edmond Michelet – Henri Bailly, le rassemblement réunit des mineurs sous mandat judiciaire qui s’affrontent lors de compétitions sportives durant plusieurs jours.

L’objectif de cette manifestation est donc d’aider à l’insertion sociale des jeunes en difficulté à travers la pratique sportive et les valeurs de respect, d’échange, de plaisir, de solidarité et de dépassement de soi qu’elle véhicule. Cette action a été organisée en Polynésie durant de nombreuses années, de 1999 à 2011, et les acteurs engagés auprès de la jeunesse ont pu en mesurer l’impact positif.

Sur cette base, il est apparu opportun de redéployer un dispositif semblable en lui donnant de nouveaux contours : le « Challenge Taure’a ». Ce rendez-vous de la jeunesse polynésienne réunira des filles et des garçons âgés de 14 à 17 ans, rencontrant des difficultés d’ordre éducatif, social et familial.

Il est ainsi prévu de rassembler 256 jeunes bénéficiant d’un accompagnement par la Direction des Solidarités, de la Famille et de l’Egalité (DSFE), soit dans le cadre de la protection de l’enfance, soit dans celui de la polyvalence, ainsi que 64 accompagnateurs, répartis au sein de 16 délégations issues des différents archipels de la Polynésie française.

Eu égard à la nature de ce projet et des moyens qu’il nécessite, l’association Fédération Sportive et Culturelle de France – Polynésie (FSCF CD Polynésie) sera chargée de sa mise en œuvre.

Cet événement sera ainsi l’occasion d’offrir un moment de sport et de compétition à ces enfants en quête d’épanouissement, mais aussi de mettre en valeur le travail fait durant toute l’année par les éducateurs auprès de ces jeunes en difficulté. Plus que du sport, cette semaine va représenter pour les jeunes un vrai complément pour leur réinsertion et leur sociabilisation futures en s’intégrant dans une démarche d’apprentissage au quotidien. En effet, tout au long de la compétition, des actions de prévention seront proposées aux jeunes sportifs, faisant de cette semaine un véritable rendez-vous éducatif et citoyen.

Cet événement se tiendra du lundi 30 mars au vendredi 3 avril 2020 sur différents sites sportifs de Tahiti.

Les autres sujets dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
– Suspension de la mise sur le marché des produits de vapotage et de recharge de cigarettes électroniques contenant de l’acétate de vitamine E
– Comptes prévisionnels 2020 de la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM)
– Hotu Moana, le magazine de l’économie bleue
– Stabilité de l’indice des prix pour le mois de janvier
– Programme Fiji Share : renforcer les capacités de Fidji pour le diagnostic et la surveillance des arboviroses
– Autorisation d’ouverture au titre de l’année 2020 de concours de la fonction publique de la Polynésie française
– Organisation de la première édition des Rendez-vous du monde du travail

infos coronavirus