lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Ces athlètes polynésiens qui ont déjà participé aux Jeux olympiques

Publié le

Ils sont six Polynésiens à avoir déjà porté haut les couleurs de la France aux Jeux olympiques. Chacun à une époque différente et dans différentes disciplines : en taekwondo, en natation, en boxe, en voile et en cyclisme.

Publié le 20/01/2020 à 10:02 - Mise à jour le 21/01/2020 à 9:12
Lecture < 1 min.

Ils sont six Polynésiens à avoir déjà porté haut les couleurs de la France aux Jeux olympiques. Chacun à une époque différente et dans différentes disciplines : en taekwondo, en natation, en boxe, en voile et en cyclisme.

Parmi les six Tahitiens à avoir participé aux Jeux olympiques, on retrouve le boxeur Maurice Apeang. C’était en 1972 aux JO de Munich. Maco Nena aussi y était, mais n’a pu boxer car il est tombé malade le jour de son combat.

En 1976, Paul Bonno, cycliste, est à son tour sélectionné par l’équipe de France pour participer aux Jeux olympiques de Montréal en poursuite par équipe. Il termine avec ses équipiers à la neuvième place.

Diane Lacombe aussi a nagé au plus haut niveau. Elle a été membre de l’équipe de France de natation lors des Jeux olympiques d’été de 1992.

Autre athlète polynésienne à avoir participer aux Jeux olympiques dans la catégorie des sports de combat, toujours sous la bannière de la France, la championne de taekwondo Anne-Caroline Graffe. Elle s’est octroyée une belle médaille d’argent à Londres en 2012. Elle a aussi fait partie de la délégation française lors des Jeux de 2016.

Cette année-là, Billy Besson représente la France aux Jeux olympiques à Rio de Janeiro. Et malgré une hernie discale, il termine septième de l’épreuve de Nacra 17 avec son binôme Marie Riou.

Passionné de snowboard, Gary Zebrowski est quant à lui le seul Polynésien a avoir participé aux Jeux olympiques d’hiver en half pipe.

Ces athlètes ont su se hisser au plus haut niveau dans leurs disciplines respectives. Être sélectionné n’est pas chose aisée, parfois même au-delà du travail, il faut un peu de chance.

Le prochain Polynésien qui participera aux Jeux olympiques sera le Spartan Michel Bourez, sélectionné pour la première épreuve de surf des Jeux olympiques, à Tokyo cette année.

infos coronavirus