dimanche 9 mai 2021
A VOIR

|

Bulle sanitaire et test PCR pour la Tahiti pearl regatta 2021

Publié le

Cap sur les Raromatai pour les participants de la Tahiti Pearl Regatta. La 17e édition de la fameuse course à la voile se déroulera du 12 au 16 mai dans le lagon de Raiatea et Tahaa. Les organisateurs s’adaptent à la situation sanitaire. La TPR 2021 se fera en vase clos et les participants devront respecter le protocole sanitaire mis en place.

Publié le 26/04/2021 à 15:21 - Mise à jour le 26/04/2021 à 16:55
Lecture 2 minutes

Cap sur les Raromatai pour les participants de la Tahiti Pearl Regatta. La 17e édition de la fameuse course à la voile se déroulera du 12 au 16 mai dans le lagon de Raiatea et Tahaa. Les organisateurs s’adaptent à la situation sanitaire. La TPR 2021 se fera en vase clos et les participants devront respecter le protocole sanitaire mis en place.

Le monde de la voile prêt à larguer les amarres, hisser les voiles et se laisser porter par le vent aux Raromatai. La Tahiti pearl regatta 2021 s’adapte au contexte sanitaire. Pas de course au large cette année, les organisateurs concentrent les parcours le long de Raiatea et Tahaa et optent pour une TPR sous forme de bulle sanitaire. « On s’adapte, on fait un format spécifique. Ce sera une TPR différentes des 16 précédentes éditions, mais on a tellement envie de la faire qu’on met des règles et tout le monde va s’y astreindre pour que la TPR puisse fonctionner cette année. (…) On crée un camps de base et pour la première fois la TPR ne va pas être itinérante, explique Stéphanie Betz, co-gérante d’Archipelagoes. On revient tous les soirs à ce camps de base à Tahaa et à partir du moment où on entre dans la TPR, on ne bouge plus de cette bulle sanitaire ou de son bateau pour les courses. »

Ces contraintes nécessaires, ne démotivent pas les équipages. Déjà 17 bateaux du yatch club de Arue sont inscrits. Cette année la catégorie « voile légère » fait son apparition. Les équipages internationaux ne feront pas partie de la régate, excepté pour les plaisanciers déjà dans nos eaux. « Rien que 17 bateaux du Yacht club et des bateaux qui sont sur Raiatea. Ainsi que certains plaisanciers internationaux qui sont en Polynésie coincés par le covid depuis l’année dernière »

Pour embarquer dans cette aventure maritime, équipages, organisateurs et médias devront soit être vaccinés ou effectuer un test PCR  . Un jour avant le départ de cette 17e édition, un poste sanitaire sera également proposé à Raiatea pour tester aussi les participants. Une flotte 25 à 30 bateaux est attendue sur le plan d’eau des Raromatai. De quoi rendre les courses assez sportives entre les régatiers.

infos coronavirus