A VOIR

|

Boxe thaïlandaise : 5 ceintures décernées aux Aito Nui

Publié le

Les passionnés des sports de combat ont été conquis samedi soir dans la salle de Fautau’a. Les pratiquants de muay thaï du fenua se sont affronté au Aito Nui, un tournoi de boxe thaï qui couronne les champions de Polynésie.

Publié le 05/12/2022 à 10:26 - Mise à jour le 05/12/2022 à 10:30
Lecture 2 minutes

Les passionnés des sports de combat ont été conquis samedi soir dans la salle de Fautau’a. Les pratiquants de muay thaï du fenua se sont affronté au Aito Nui, un tournoi de boxe thaï qui couronne les champions de Polynésie.

Les coups fusent sur le ring de Fautau’a. Les combattants doivent enchainer les duels dans leurs catégories respectives pour accéder jusqu’en finale. 8 titres sont à prendre en light contact, où le kO n’est pas autorisé, et 5 ceintures dans la catégorie amateur.

La finale amateur se joue en 4 rounds de 2 minutes. Mais dans celles des lourds, il n’a suffi que 2 rounds à Arapari Otahamanu pour conquérir le titre. Après une première période disputée, l’enfant de Moorea parvient à mettre son allonge à son avantage. Son adversaire ne tient plus la cadence et préfère ne pas continuer la troisième reprise.   

Il y a le mental, les sacrifices à la maison, confie Arapari. Pour aller à l’entraînement, il faut laisser beaucoup de choses derrière. Les grands champions ne traînent pas à la maison à dormir“.

Dans la finale des super-moyens, Raoul O’Connor impose son rythme face à Teanihau Poroiae. Au dernier round, le représentant de la Team Phoenix fait compter deux fois son adversaire, l’arbitre décide d’arrêter le combat et donne la victoire à O’Connor.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

Autre finale attendue, celle des mi-lourds opposant Tereva Scolerman à Warren Tauaroa. Une joute intense où les deux aito se rendent coups pour coups. Les chocs s’endurcissent et les projections se succèdent. À la deuxième reprise, Tauaroa tombe sur un échange dur, blessé à la cheville. Il ne parvient plus à se relever, et Scolerman l’emporte par arrêt de l’arbitre. 

Les combattants se donnent rendez-vous en Mars pour le Gala de Muay-thaï, organisé par le team Dragon .