A VOIR

|

Boxe : la PBA prépare ses combattants

Publié le

Samedi soir, la PBA (Polynesian Boxing Association) présidée par Tauhiti Nena, a lancé son gala à Tipaerui dans la salle Maco Nena, mais aussi à Huahine avec les clubs associés. Au programme : 18 combats. L’occasion de faire boxer les novices et les plus aguerris, mais aussi de préparer la relève en mettant les pleins feux sur la boxe éducative.

Publié le 23/10/2022 à 14:32 - Mise à jour le 24/10/2022 à 11:37
Lecture 2 minutes

Samedi soir, la PBA (Polynesian Boxing Association) présidée par Tauhiti Nena, a lancé son gala à Tipaerui dans la salle Maco Nena, mais aussi à Huahine avec les clubs associés. Au programme : 18 combats. L’occasion de faire boxer les novices et les plus aguerris, mais aussi de préparer la relève en mettant les pleins feux sur la boxe éducative.

En boxe éducative, pas de coup dur et pas de vainqueur : l’essentiel est de bien démarrer dans la compétition, sans appréhension. Apprendre à s’approprier le ring et à toucher sans se faire toucher, le béaba du noble art.

Dans la famille Nena, la boxe est un passage obligatoire. Tavake, 9 ans, est accompagné par son oncle Terupehe, qui est aussi l’entraineur de la sélection tahitienne. Et pendant le duel, les consignes sont appliquées à la lettre.

À l’approche des prochains jeux du Pacifique, la PBA (Polynesian Boxing Association) a étoffé son calendrier. Le même soir, un autre événement était organisé à Huahine. Et si les boxeurs d’élite ne sont pas présents, c’est parce qu’ils sont en pleine préparation pour les prochaines échéances internationales, comme l’explique Tauhiti Nena, pésident de la PBA : “Les élites ne sont pas tous là car ils doivent se déplacer en Nouvelle-Calédonie pour une rencontre les 10 et 11 novembre, en présence du président de la Fédération française, pour rencontrer les meilleurs boxeurs de la Calédonie. (…) En tant que président de la Fédération océanienne, j’organiserai les Océania juniors aux Samoa à Apia en février 2023, les Océania élites en Nouvelle-Zélande en mai, et les Jeux du Pacifique qualificatifs pour les Jeux Olympiques, en novembre aux îles Salomon”.

En attendant, nos pugilistes de Tahiti et des autres îles se donnent rendez-vous du 9 au 12 décembre prochains au Heiva Maohi nui, toujours dans la salle Maco Nena.