lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Bon démarrage pour le Tahiti Beach Tennis Tour

Publié le

La première étape du Tahiti Beach Tennis Tour s'est tenue samedi au stade Willy Bambridge avec 44 participants.

Publié le 23/08/2020 à 10:47 - Mise à jour le 23/08/2020 à 10:47
Lecture < 1 min.

La première étape du Tahiti Beach Tennis Tour s'est tenue samedi au stade Willy Bambridge avec 44 participants.

Les joueurs de beach tennis étaient au rendez-vous, samedi au stade Willy Bambridge, pour la première étape du Tahiti Beach Tennis Tour.

Les organisateurs ont respecté le quota imposé de 50 personnes avec 44 inscriptions. Les joueurs ont quant à eux respecté les gestes barrières et le protocole mis en place : masques hors des terrains, gel hydroalcoolique et pas de check pour se saluer.

Ce qui n’a pas entravé l’ambiance conviviale et l’action au cours des matchs disputés.

Chez les vahine, victoire de Aurélie BUHAGIA et Sarah SANTACRUZ (TS1) contre Myrtille MORFIN et Lou SEYER (TS2) 10/8

Chez les tane, victoire de Hokinui MONTAS et Yankell CLAVERY (TS1) contre Vetea Lo et Nicolas CARITE (TS3) 7/6 7/6

En mixte, la paire Vincent STOUFF et Irina RAMIALISON défoncent Hokinui MONTAS et Vaea DELLAPINA 6/0 6/0

Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 3 octobre, si les conditions sanitaires le permettent, à Papara – Taharuu avec notamment une invitation pour les associations de quartiers de Papara.

*(TS = tête de série)

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.