mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Billabong Pro : du raau tahiti pour guérir les chutes des champions sur le récif

Publié le

Publié le 20/08/2015 à 11:16 - Mise à jour le 28/06/2019 à 8:03
Lecture < 1 min.

Johnny Leon se souviendra longtemps de sa première session sur la vague mythique de Teahupo’o. Ce jeune surfeur anglais s’est blessé la moitié du dos sur le récif. Heureusement, plusieurs techniques et méthodes ancestrales lui ont été prodiguées pour tenter de le soulager.

« Ce matin j’ai heurté le récif à Teahupo’o et c’est vraiment très dur. Heimeri qui tient la roulotte s’est occupée de moi. Elle a soigné mes blessures avec du citron vert et de l’huile naturelle d’un arbre. C’est de l’huile de tamanu. » affirme le surfeur.

Habituée à voir ce genre de blessures, Hemerii, qui tient une roulotte sur la Pointe est tout équipé. « Dans un premier temps, j’ai désinfecté, je sais qu’une plaie sur le reef peut être désastreuse si cela s’infecte. L’huile de tamanu permet de cicatriser. C’est de l’huile qu’on extrait d’un fruit« .

Devant l’insistance du jeune homme à vouloir tout prix vivre l’expérience maohi, elle a finalement accepté de lui appliquer du citron sur ses plaies … le surfeur s’est alors mis à pleurer !

infos coronavirus