fbpx
jeudi 27 février 2020
A VOIR

|

Billabong pro : Bourez vise les quarts de finale “minimum”

Publié le

Publié le 05/08/2016 à 14:15 - Mise à jour le 24/06/2019 à 16:13
Lecture 2 minutes

Plus que quelques jours avant le coup d’envoi de la Billabong Pro, 7ème étape des championnats du monde de Surf qui débutera le 19 août à Teahupoo. Seul polynésien du tour professionnel, Michel Bourez sait qu’il aura une fois de plus, beaucoup de pression sur les épaules. Il pourra néanmoins compter sur le soutien des Polynésiens, qui placent beaucoup d’espoirs en lui.

C’est compliqué de faire un bon résultat, j’espère juste que cette année les vagues seront au rendez-vous” confie t’il à Tahiti Nui Télévision, avec la modestie qui le caractérise. Pourtant le Spartan a ses chances. Remis de la blessure qui l’avait terrassé en 2015, il est revenu sur le tour en janvier avec son niveau d’antan et surtout l’envie de gagner.

Alors qu’il confiait, il y a quelques mois, nourrir toujours l’ambition d’un titre mondial, le surfeur de 31 ans espère finir cette saison 2016 dans le top 10. Il est d’ailleurs bien parti pour. Sa performance à la J Bay open le mois dernier lui a permis de gagner une place au classement général. Il pointe actuellement au 8ème rang mondial.

Pour ce qui est de la Billabong pro, Michel Bourez espère atteindre les quarts de finale “au minimum”. La tâche ne sera pas aisée pour le tahitien qui n’a pas encore réussi à franchir le round 5 cette saison. D’autant qu’il sera opposé dès le premier round à son redoutable ami, l’américain Kelly Slater.  Mais le spot qui le connait bien sait que Bourez reste capable de toutes les surprises. 

Rédaction web

Michel Bourez s’est également exprimé au sujet de l’inscription du surf sur la liste des disciplines disputées aux Jeux Olympiques

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Intercontinental Moorea : les libertés fondamentales invoquées pour annuler...

Au Palais de Justice ce matin, le juge du tribunal du travail examinait la demande de l’avocat des 4 anciens salariés de l’Intercontinental Moorea licenciés après de fausses accusations de viol sur une employée.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X