lundi 21 octobre 2019
A VOIR

|

Benoît Lecomte va traverser le Pacifique à la nage

Publié le

Publié le 26/12/2016 à 10:45 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

Le projet s’appelle The Longest Swim, soit La Nage La Plus Longue. Prévu pour le printemps 2017, l’objectif sera de rallier San Francisco depuis Tokyo. Il sera suivi par un voilier à bord duquel il dormira tous les soirs, avant que le bateau ne le ramène à sa dernière position GPS. 

L’équipage sera constamment en contact avec une équipe de soutien sur terre et prélèvera des échantillons pour la recherche océanique et médicale. Des médecins analyseront à distance les conditions physiques du nageur. La Nasa a prévu d’analyser les effets de l’apesanteur subie par le corps du plongeur, qui passera six mois dans l’eau.

D’autres chercheurs étudieront eux l’aspect psychologique d’une telle épopée. “Le plus dur est de s’occuper l’esprit car lorsqu’on nage huit heures par jour, on est limité par ce qu’on voit, on reproduit toujours les mêmes gestes, il n’y a que le bruit de l’eau et on ne voit que du bleu dans son masque”, explique Benoît Lecomte dans les colonnes du Parisien.

Au niveau de l’équipement, Lecomte portera en plus de sa combinaison et de son masque un bracelet antirequin, dégageant un champ magnétique qui devrait tenir à distance les prédateurs. Une mesure de précaution obligatoire puisqu’en 1998 lors de sa traversée de l’Atlantique, le nageur avait été suivi par un requin cinq jours durant.

Il attachera également à sa cheville un boîtier qui permettra de mesurer la radioactivité dans l’Océan Pacifique. Les internautes pourront suivre son parcours via les réseaux sociaux puisque le nageur et son équipage posteront quotidiennement des photos et des vidéos depuis les comptes du nageur et de The Longest Swim.
 

Rédaction Web

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Charles Laux, une vie vouée au kung-fu

Depuis son adolescence, Charles Laux pratique le kung-fu a un rythme soutenu. Aujourd’hui à la retraite, il consacre la plupart de son temps à acquérir davantage de techniques pour se perfectionner. Des techniques durement acquises auprès de maîtres et au gré de ses voyages.

Don d’organes : “Donneur ou pas, l’important est de...

Les associations Un don de vie et Donneurs de sang de Polynésie ont organisé samedi une journée de sensibilisation pour encourager le don d’organes. Carine Domelier, membre de l’association Un don de vie, explique que, "donneur ou pas, l’important est de le dire à ses proches".

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X