mardi 18 janvier 2022
A VOIR

|

Benjamin Zorgnotti et Guenaelle Rauby, champions de triathlon à Papeari

Publié le

Benjamin Zorgnotti et Guenaelle Rauby ont remporté dimanche à Papeari les titres de champion et championne de Polynésie en triathlon S, une course organisée par le club Kona Tri et le cercle des nageurs de Polynésie en partenariat avec la fédération polynésienne de triathlon. Si le mauvais temps est venu s’inviter à la course, le plaisir lui était bel et bien là.

Publié le 29/11/2021 à 11:39 - Mise à jour le 29/11/2021 à 11:44
Lecture 2 minutes

Benjamin Zorgnotti et Guenaelle Rauby ont remporté dimanche à Papeari les titres de champion et championne de Polynésie en triathlon S, une course organisée par le club Kona Tri et le cercle des nageurs de Polynésie en partenariat avec la fédération polynésienne de triathlon. Si le mauvais temps est venu s’inviter à la course, le plaisir lui était bel et bien là.

C’était le dernier rendez-vous de la saison pour les triathlètes du fenua : le championnat de Polynésie de triathlon S a rassemblé dimanche 165 licenciés et une quinzaine de non-licenciés. Pas facile en ce dimanche pluvieux… il fallait parcourir 750 mètres en natation, 20 kilomètres à vélo et 5 kilomètres à pied.

La première place revient à Benjamin Zorgnotti en 59 minutes et 17 secondes. Le nouveau champion de Polynésie a été suivi de près par Jean-Marc Rimaud et Damien Troquenet : “J’ai été mis en difficulté en natation avec Jean-Marc qui a un fort passé de nageur. J’ai voulu le rattraper assez vite en vélo, au bout de 2-3 kilomètres, et après on s’est bien entendu, on a roulé ensemble. On avait un objectif en commun, c’était de dépasser Teva, car c’est le meilleur coureur. Et après, ça s’est joué à pied, un peu naturellement. Mais avec un parcours comme ça, et avec ces conditions climatiques, on sait jamais ce qui peut arriver”.

Salomé De Barthez (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Un parcours en course à pied difficile. Il fallait jongler entre les racines et les arbres, mais c’est ce qui a plu à Salomé De Barthez. Arrivée première chez les dames, elle n’a pas pour autant décrocher le titre n’étant licenciée dans aucun club. Mais peu importe, prendre du plaisir, c’est le plus important : “C’était très important pour moi d’y participer, surtout que je me suis entrainée pendant plusieurs mois avec le club Kona Tri. J’avais envie de porter sa tenue et lui faire honneur. (…) Je suis très contente de ma course. Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un triathlon en compétition. J’appréhendais un peu les enchaînements, surtout qu’on avait un temps qui nous aidait pas, mais j’ai pris énormément de plaisir. C’était vraiment une belle course”.

Le titre de championne de Polynésie de triathlon S chez les dames revient donc à Guenaelle Rauby arrivée deuxième de la course.

infos coronavirus