jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

Beach-volley : À la conquête des championnats du monde scolaires

Publié le

Les 5e championnats du monde scolaires de beach-volley se disputeront du 3 au 10 octobre à San Vito Lo Capo en Sicile. Une délégation tahitienne composée de 9 joueurs y participe avec une équipe U16 en garçons et filles, et une troisième formation en U18 uniquement chez les garçons. Le groupe d’athlètes part ce dimanche soir.

Publié le 25/09/2019 à 16:34 - Mise à jour le 26/09/2019 à 10:01
Lecture < 1 min.

Les 5e championnats du monde scolaires de beach-volley se disputeront du 3 au 10 octobre à San Vito Lo Capo en Sicile. Une délégation tahitienne composée de 9 joueurs y participe avec une équipe U16 en garçons et filles, et une troisième formation en U18 uniquement chez les garçons. Le groupe d’athlètes part ce dimanche soir.

Après une semaine intensive pendant les vacances, les derniers réglages sont peaufinés chez les garçons : on améliore le geste et on travaille sur les phases de communication et du service/réception. « On se sent bien, mais il faut encore un peu d’entraînement. On s’habitue aujourd’hui à jouer au soleil, avec le vent… Comme on sait que ce sera pareil en Italie » nous dit Moana Falchetto, sélectionné U16. « On s’est plus améliorés sur le collectif, les passes, les attaques… On travaille par binôme aussi, et on change jusqu’à ce qu’on trouve la bonne formation » nous dit encore Maerehia Lai, sélectionné U18. « Et le jeu sans ballon. Il y avait vraiment de grosses lacunes sur ‘je joue le ballon et je m’arrête de jouer’. On a beaucoup axé là-dessus » précise Yves Bremesse, entraîneur de la section sportive du lycée du Diadème.

À quelques jours du grand départ, nos athlètes ont hâte d’en découdre pour représenter au plus haut les couleurs du fenua. Durant une semaine, nos représentants vont se mesurer à 20 nations participantes. Parmi elles, les meilleures de la discipline. « On redoute plutôt le Brésil et l’Israël. Mais on donnera tout » confie Maerehia.

« On a aussi une équipe U16 filles qui est entraînée par Ramata. (…) Ce sont des jeunes filles qui sont rentrées cette année en Seconde ou en Première, et qui se sont entraînées 2 à 3 fois par semaine » ajoute Yves Bremesse.

Les derniers championnats du monde se sont déroulés il y a deux ans dans les jardins de Paofai à Papeete. Les U14 ont obtenu les meilleurs résultats pour la Polynésie française : une médaille d’argent chez les filles et une médaille de bronze chez les garçons.

REPORTAGEOriano Tefau

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Nuihau Laurey veut réorganiser les relations financières...

Nuihau Laurey est l'un des deux sénateurs sortants de l'élection qui se tiendra ce dimanche 27 septembre. Il souhaite proposer une nouvelle manière d'aborder les relations financières entre le Pays, l'Etat et les communes ; et apporter des aménagements au Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV