dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Aviron en Polynésie : des rêves de championnat

Publié le

Publié le 29/08/2015 à 10:43 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:07
Lecture 2 minutes

Le cercle d’aviron polynésien Marara (C.A.P – Marara) existe depuis un an. Matthieu Forge est à l’initiative de ce projet. Le cercle Marara compte à présent 35 adhérents licenciés de la Fédération Française d’Aviron. L’objectif principal du club est d’initier un maximum de Polynésiens, notamment les scolaires. Le club possède déjà 5 bateaux et un dispositif de flotteurs, permettant la rame en Handisport.  

En Polynésie où « rame » rime avec « va’a », Matthieu Forge, le président du C.A.P-Marara, rappelle que : « C’est un sport complémentaire. C’est aussi un sport de glisse. On est tous des rameurs, que ce soit : en paddle, en aviron, en kayak ou en va’a. Nous sommes tous dans une quête de glisse. ».

A la différence du va’a, en aviron il faut ramer à « reculons ».  » J’ai coutume de dire : on sait où on va quand on sait d’où l’on vient. En aviron on rame dans un chenal, on a un cap. Je sais dans quel axe je vais et de temps en temps je vais vérifier que personne n’arrive dans mon dos. » souligne Matthieu.

Le club souhaiterait aussi à long terme développer une section de compétition. « On a quelques rêves d’amener un 8, comme vous avez pu voir dans les grandes courses d’aviron comme celles d’Oxford et de Cambridge. Le 8 est le bateau roi en aviron… Ce serait un rêve d’emmener aux championnats du monde, sous le drapeau de Tahiti, un équipage polynésien. » déclare le président du club.  

 

 

Rédaction web (reportage de Mata Ihorai et Brandy Tevero)

 

Interview de Matthieu Forge le président du C.A.P-Marara

infos coronavirus