samedi 18 septembre 2021
A VOIR

|

Athlétisme : Titaua Juventin-Maurin reprend les rênes de la fédération

Publié le

Publié le 26/05/2018 à 9:27 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

En avril dernier, le conseil fédéral de la FAPF a été révoqué. Guy Ramond est devenu administrateur en attendant la tenue d’une nouvelle assemblée générale.

Celle-ci a eu lieu le 25 mai dernier dans l’amphithéâtre de l’IJSPF. Deux listes ont été présentées pour prendre les rênes de la fédération. L’une était conduite par la présidente sortante, Titaua Juventin-Maurin. L’autre avait à sa tête l’ancien trésorier de la FAPF, Moana Kervella.

La liste de la présidente sortante a été élue avec 28 voix contre 25 pour celle de Moana Kervella. Titaua Juventin-Maurin redevient présidente de la fédération.  Elle indique :

“J’espère que les autres contribueront tout de même au développement de l’athlétisme en Polynésie et que nous allons arriver à travailler ensemble.”

La nouvelle présidente a prévu un programme de développement pour la discipline. Elle souhaite mettre l’accent sur la préparation des Jeux du Pacifique qui auront lieu en 2019 et sur les compétitions pour les jeunes. Elle prévoit de réorganiser des compétitions individuelles.

De son côté, la liste battue lors des ces élections est déçue et “inquiète” pour l’avenir. Pour autant, Moana Kervella, ne souhaite pas fonder une autre entité, comme cela s’est produit dans d’autres sports. Il souligne :

“Nous  n’avons pas d’autre choix que de continuer au sein de cette fédération. Nous n’allons pas faire comme les autres. Après, cela devient invivable.”

Le conseil élu vendredi devrait être en place pour un an et cinq mois. Titaua Juventin-Maurin le sait :

“Il faudra prouver qu’on est capable.”

Rédaction web

Rédigé par

infos coronavirus