mardi 15 juin 2021
A VOIR

|

Athlétisme : de belles performances aux championnats de Polynésie

Publié le

Depuis jeudi, nos athlètes brillent sous les projecteurs du stade de Punaruu pour les championnats de Polynésie. Dès l’entame, un record est tombé au lancer du poids par Lovelaina Wong-Sang avec un jet de 13,39 m. Vendredi, ce sont les épreuves de javelot, de hauteur, de longueur et de sprints qui se sont disputées. Pas de records cette fois-ci mais de belles performances réalisées par une génération émergente.

Publié le 05/06/2021 à 15:56 - Mise à jour le 05/06/2021 à 15:56
Lecture < 1 min.

Depuis jeudi, nos athlètes brillent sous les projecteurs du stade de Punaruu pour les championnats de Polynésie. Dès l’entame, un record est tombé au lancer du poids par Lovelaina Wong-Sang avec un jet de 13,39 m. Vendredi, ce sont les épreuves de javelot, de hauteur, de longueur et de sprints qui se sont disputées. Pas de records cette fois-ci mais de belles performances réalisées par une génération émergente.

Une nuit étoilée et la fraîcheur du mois de juin viennent accompagner la soixantaine d’athlètes en compétition vendredi soir à Punaruu. De bonnes conditions pour ces championnats de Polynésie avec de belles performances à la clé. À l’instar de nos cadets, certains s’alignent dans plusieurs épreuves. Parmi eux, Arnaud Chang est couronné dans trois spécialités : le saut en hauteur avec un record personnel battu mais aussi le triple saut et le 200 m.

« J’ai commencé par le 4×100 m pour essayer de participer au relais des championnats de France. Après j’ai enchaîné en saut en hauteur. J’ai battu deux fois mon record personnel. Et je suis parti au triple saut et pour finir j’ai terminé par le 200 m. Le pire c’est qu’après, j’ai une compète demain, du coup je crois que ça va être rude », lance un Arnaud Chang légèrement essoufflé.

En javelot, chez les filles Hereani Taae s’impose avec un jet de 22 m. Chez les garçons, Teanui Hauata réalise le meilleur lancé de la soirée à plus de 39 m.

Notre spécialiste du 400 m Grégory Bradai évolue à Toulouse. Il n’était pas revenu au fenua depuis 2 ans. Pour son retour, il remporte une victoire haut la main sur le 200 m : 23 secondes au chrono.

Après 3 jours de compétitions, les championnats de Polynésie reprennent le week-end prochain avec les épreuves combinées et le relais des copains.

infos coronavirus