dimanche 19 septembre 2021
A VOIR

|

Anne-Caroline Graffe présidente d’honneur du club de football Manu Ura

Publié le

Anne-Caroline Graffe vient de rentrer en métropole après un séjour au fenua. Dans sa commune, Paea, elle a été faite présidente d'honneur du club de football Manu Ura. Elle raconte :

Publié le 29/07/2019 à 10:27 - Mise à jour le 30/07/2019 à 10:28
Lecture 2 minutes

Anne-Caroline Graffe vient de rentrer en métropole après un séjour au fenua. Dans sa commune, Paea, elle a été faite présidente d'honneur du club de football Manu Ura. Elle raconte :

La championne polynésienne de taekwondo Anne-Caroline Graffe était en Polynésie il y a peu. La jeune femme a été faite présidente d’honneur, non pas d’un club de sa discipline, mais de Manu Ura, le club de football situé à Paea. “Lorsque Maeva Graffe, la présidente du club Manu-Ura football, m’a proposé de prendre ce titre honorifique je n’ai pas eu à réfléchir longtemps avant d’accepter, nous raconte Anne-Caroline. D’abord parce qu’il me tient à coeur de m’investir dans la commune qui m’a vu grandir et en plus, ça reste dans les domaines qui m’animent : le sport, la jeunesse, communiquer sur les bienfaits d’une vie saine et sportive. Je suis heureuse d’avoir l’occasions d’aller à la rencontre des jeunes à travers un autre sport que le mien.”

Le football n’est pas une discipline dans laquelle Anne-Caroline excelle, mais elle apprécie ce sport et a particulièrement apprécié de suivre le mondial féminin : “Alors en toute honnêteté je suis mauvaise au foot ! Je suis douée avec mes jambes mais que pour faire des coups de pieds ! (…) Je ne suis pas trop le Foot en dehors des grands championnats. Le mondial féminin m’a totalement séduite ! J’ai aimé l’esprit collectif, la finesse, l’engagement des joueuses.D’ailleurs, l’AS Manu-Ura a pour projet d’ouvrir une section féminine et je pense que c’est une superbe idée !”

En tant que présidente d’honneur de Manu Ura, Anne-Caroline n’aura “pas de réelles missions. Je suis là plus pour apporter mon soutien moral. Lors du tournoi inter-quartier, j’ai passé de supers moments avec les petits et eux étaient contents de pouvoir me poser des questions sur le sport de haut niveau. Pour moi, ma mission est accomplie.”

La championne est rentrée en métropole. Et une période intense de compétitions l’attend. “Cette saison est la saison des Jeux olympiques. Ils auront lieu en août 2019.
Les critères de sélection de la fédération française sont sortis et il me faut participer à plusieurs compétitions pour remonter dans le ranking. J’ai déjà commencé cette course aux points en participant à la President’s Cup et l’Open d’Australie fin juin. Les 2 médailles d’argent que j’ai gagné m’ont fait gagner plus de 20 points. C’est top ! (…) Les prochains mois vont être un marathon intense avec un rythme de minimum une compétition par mois. Je me suis bien ressourcée au fenua pour pouvoir tout donner cette saison.
Sur le plan professionnel, je devrais terminer ma formation en management au sein de l’EDHEC.”

Rédigé par

infos coronavirus