mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Allègement du confinement : Steeve Teihotaata reprend les entraînements de va’a

Publié le

L’allègement du confinement a permis à certains sportifs de reprendre leurs activités favorites. En va'a, seule la pratique du V1 est actuellement autorisée, pour le plus grand bonheur de notre champion Steeve Teihotaata.

Publié le 10/05/2020 à 15:32 - Mise à jour le 18/07/2020 à 16:30
Lecture 3 minutes

L’allègement du confinement a permis à certains sportifs de reprendre leurs activités favorites. En va'a, seule la pratique du V1 est actuellement autorisée, pour le plus grand bonheur de notre champion Steeve Teihotaata.

Steeve Teihotaata, est soulagé, après plus d’un mois de confinement, il peut enfin retourner à l’eau avec son va’a : « On s’entraînait à la maison, sur des petits vélos d’appartement, en balayant des feuilles, en courant un peu dans le quartier… C’était bien au début, mais après tu vois que c’est pas pour ça que tu fais du sport ! Nous, c’est l’eau qu’il nous faut ! ».

« Tous nos rameurs sont contents. C’est une bonne chose (…) Je les vois quand ils viennent s’entraîner à Pirae, les espaces entre rameurs sont bien respectés. Après, c’est sûr que sur l’eau, il y a toujours un plus fort et un plus faible, donc les va’a sont toujours espacés de 5, 10, 15 mètres«  ajoute Rodolphe Apuarii dit Dito, président de la Fédération tahitienne de va’a.

Steeve Teihotaata (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La pratique du va’a est pour l’heure seulement ouverte à la préparation physique et autorisée en V1. Les compétitions sont toujours en stand-by. « On attend toujours le Pays avec le ministère des Sports pour voir comment on va rouvrir les grandes courses. (…) Je pense que la course du Heiva sera certainement annulée, comme les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits. Nous avons remarqué, les trois années où l’on était à Mataiea, qu’il y avait 1 000, 2 000 personnes sur la côte du motu, donc tout le monde est rassemblé sur cette petite surface. Pour la Hawaiki Nui, on verra d’ici là«  précise Dito.

Lire aussi > Covid-19 : les événements sportifs annulés ou reportés en Polynésie

Sans aucune visibilité sur un agenda de compétition, il est alors difficile pour les champions du va’a de se projeter. « C’est carrément dur en tant que sportif de ne pas avoir de visibilité par rapport au calendrier, et aussi par rapport à nos sponsors qui nous supportent selon les événements sportifs qu’il y a dans l’année, mais maintenant qu’il n’y en a presque plus, c’est comme si on n’avait plus rien à se mettre sous la dent. (…) C’est dur pour tous les sportifs, surtout pour ceux qui font du va’a de voir toutes ces courses pour lesquelles on se prépare être annulées » confie Steeve Teihotaata.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Mais les rameurs restent respectueux des décisions prise par les autorités pour le bien de la population. En espérant tout de même pouvoir réfléchir sur la mise en place d’un agenda sportif nécessaire à la performance des rameurs, à leur santé, mais également à la santé économique de cette activité nautique qui rassemble nombre d’acteurs locaux.

« C’est vrai que c’est un peu démotivant de ne plus avoir de course. Pour la Hawaiki Nui, ça va, on en encore un peu de marge. Pour ma part, si ça se fait, ça se fait, et si ça se fait pas, ben la sécurité passe avant tout. Mais il ne faut pas non plus rester bloqué dans sa cage, il faut qu’on essaie de vivre un peu aussi, tout en ayant de nouvelles responsabilités par rapport à cette maladie, et toujours aller de l’avant » déclare Steeve.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« On essaie de se motiver en faisant quelques petites sessions de surf par-ci par-là avec les copains, mais c’est vrai que ce qui nous garde le plus en forme, ce sont les courses. Si ça traîne encore longtemps, ça va plus que nous manquer » admet le champion de va’a.

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV