mercredi 5 octobre 2022
A VOIR

|

À la découverte de l’aviron en Polynésie avec CAP Marara

Publié le

Installé à la marina Taina, le club d’aviron CAP Marara organise jusqu’au 3 septembre ses journées portes ouvertes. Une occasion de découvrir ce sport nautique qui connait déjà de nombreux adeptes au fenua. Les sessions d’initiations gratuites permettent de pratiquer un sport santé et de découvrir les joies du lagon.

Publié le 20/08/2022 à 17:24 - Mise à jour le 21/08/2022 à 9:42
Lecture 2 minutes

Installé à la marina Taina, le club d’aviron CAP Marara organise jusqu’au 3 septembre ses journées portes ouvertes. Une occasion de découvrir ce sport nautique qui connait déjà de nombreux adeptes au fenua. Les sessions d’initiations gratuites permettent de pratiquer un sport santé et de découvrir les joies du lagon.

“Dame de nage”, “plumer” sur l’eau… un jargon très spécial, propre à l’aviron. Ce sport implanté depuis 2014 en Polynésie compte aujourd’hui plus de 300 licenciés. Et pour séduire de nouveaux adeptes, le club CAP Marara de Punaauia ouvre ses portes ou plutôt ses “Yolettes” pour des séances d’initiations gratuites et ouvertes à tous, chaque samedi, jusqu’au 3 septembre. “On peut faire de l’aviron en équipe, en solo, quand il fait beau en mer, quand il pleut, en lagon etc. (…) On fait des initiations, du loisir, et aussi de la compétition, mais sur machine à ramer. L’objectif, c’est d’aller faire des compétitions nationales et internationales. On développe progressivement l’aviron en Polynésie. Cela prend du temps, mais on y arrive. (…) Il y a de la place pour tout le monde sur le lagon, sur la rame.” explique Matthieu Forge, président de la Fédération polynésienne d’aviron et du CAP Marara.

Lire aussi > Des Polynésiens sur le podium des Championnats de France d’aviron indoor connecté

Un club d’aviron indoor a récemment été créé à Nuku Hiva, ainsi qu’un club nautique à Moorea.


Pour débuter, chaque candidat passe d’abord sur un Ergomètre ou aviron indoor afin d’appréhender au mieux la posture à adopter. Après cette petite séance d’échauffement, le moment d’embarquer sur l’eau arrive. Une fois installé, les dernières consignes sont données.

Une petite séance d’aviron sur terre avant d’aller en mer (Crédit photo: Tahiti Nui Télévision)

Ludique, ce sport créé au 18ème siècle est facile d’accès, et il présente l’avantage de solliciter l’ensemble du corps, tout en procurant de bonnes sensations : “L’aviron, c’est le sport santé par excellence. C’est non traumatique, on est assis donc on ne porte pas le poids de son corps et on respecte toutes les articulations. On fait travailler tous les groupes musculaires. L’aviron est vraiment un sport qu’on peut pratiquer tout petit et continuer très tard. Mon premier coach qui a 90 ans, rame toujours”.

Pour rappel, depuis février dernier, la mention “aviron indoor” a été créée et rajoutée au diplôme du brevet professionnel polynésien d’éducateur sportif (B.P.P.E.S.).

infos coronavirus