lundi 21 octobre 2019
A VOIR

|

5 Tahitiens aux championnats du monde de pêche sous-marine

Publié le

Publié le 30/08/2018 à 7:22 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 3 minutes

Steeve Tetuanui, Teva Montagnon et Dell Lamartiniere représenteront le fenua aux championnats du monde de pêche sous-marine. Maui Taea ainsi que Rahiti Buchin participeront également, comme remplaçants.
Cette sélection tahitienne, bien connue au fenua mais aussi à l’international, espère bien monter sur le podium.

Steeve Tetuanui avait terminé 3e de la 2e manche des derniers mondiaux en Grèce en 2016 et s’était hissé à la 6e place mondiale, permettant à la Polynésie de se positionner à la 5e place au classement mondial. Cette performance a valu dernièrement à Steeve d’être classé 3e mondial au classement cumulé des 3 derniers mondiaux devant des sportifs internationaux comme le Portugais Jody Lot champion du monde 2014. 

 

> Une préparation intense

Nos champions le savent. Le mondial est une compétition stratégique et technique. Les déplacements se font en bateau et le repérage doit être de qualité (utilisation de sondeurs et GPS). Chaque espèce de poisson doit être enregistrée dans un ordinateur de bord. La multiplicité des points mémorisés augmente grandement les chances du pêcheur de pouvoir sortir une belle pêche. Pour exemple, en Croatie en 2010, le champion Croate Daniel Gospic, actuel leader mondial au classement cumulé, avait plus de 100 congres (espèces de puhi) mémorisés dans son GPS. De plus, le fort coefficient de marée, le bouleversement du biotope par la présence régulière de plusieurs bateaux durant les journées de repérages affectent beaucoup le comportement du poisson et réduisent les chances de le retrouver aux points repérés.
Conscient de cela, nos champions sont arrivés sur zone bien avant la compétition pour multiplier les repérages. Steeve est sur place depuis deux mois.  Teva, Dell et les remplaçants ont commencé leurs repérages il y a deux semaines. Depuis leur arrivée, nos pêcheurs ont multiplié les repérages sur les 2 zones principales, bénéficiant parfois des conseils avisés des pêcheurs locaux.

> Une pêche au pied des falaises entre 2 et 20 mètres

Contrairement à la Grèce en 2016 où la  pêche s’est jouée entre 30 et 60 mètres, ce championnat se jouera dans peu d’eau. L’essentiel des espèces est concentré au pied des falaises de Sagres (région de l’Algarve).L’eau varie entre 14 et 21 ° selon le vent et les courants. 4 groupes de poisson font partie de la liste officielle avec des mailles minimum et des quotas par prises. Le nombre d’espèces est pris compte aussi dans le décompte des points. Néanmoins, si le poisson est dans peu d’eau, il faut parfois s’engager dangereusement dans de longues cavernes étroites pour déloger des mostelles retranchées dans des petites cavités.

Rédaction web avec Rahiti Buchin

 

PRATIQUE
Consultez le site officiel de la compétition en cliquant ICI
Plus d’infos sur Facebook : Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition

Le programme : 
7 septembre : présentation des délégations et réunion des capitaines
8-9 septembre : compétition

 

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

18ème salon des îles Australes du 21 octobre au...

La 18ème édition du salon des îles Australes ouvre ses portes lundi 21 octobre à l’Assemblée. Sur le thème de la "valorisation des merveilles de l’artisanat en mer et sur terre", plus de 70 exposants de l’archipel ont fait le déplacement. Ramona Tevaeara’i, présidente du comité organisateur, était l’invitée de notre journal :

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X