vendredi 23 juillet 2021
A VOIR

|

14 nouveaux cadres formés à enseigner l’apnée, la chasse sous-marine et la nage avec palmes

Publié le

Deux formations de cadres organisées par la Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition se sont tenues du 14 au 19 juin à Tahiti. 14 stagiaires venus des Marquises, de Huahine, de Raiatea, de Rangiroa et de Tahiti s’étaient inscrits pour passer leur diplôme d’initiateur ou de moniteur fédéral.

Publié le 21/06/2021 à 9:52 - Mise à jour le 21/06/2021 à 9:52
Lecture 2 minutes

Deux formations de cadres organisées par la Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition se sont tenues du 14 au 19 juin à Tahiti. 14 stagiaires venus des Marquises, de Huahine, de Raiatea, de Rangiroa et de Tahiti s’étaient inscrits pour passer leur diplôme d’initiateur ou de moniteur fédéral.

Ces diplômes permettront aux stagiaires d’encadrer bénévolement au sein de leur club des groupes de 4 à 8 personnes dans la pratique de trois activités subaquatiques : la nage avec palmes, l’apnée et la chasse sous-marine.

Didactique de la chasse sous-marine, de l’apnée et de la nage avec palmes mais aussi pédagogie et pratique ont été au menu de cette formation. Les modules ont été dispensés par les instructeurs fédéraux Frédéric Duguet, Rahiti Buchin, deux moniteurs fédéraux Maui Taea et Heimana Terou, un candidat au monitorat Cédric Moser, un cadre technique de la Fédération Tahitienne de Natation Sylvain Roux et Frédéric Lemaître.

Initiateur fédéral (diplôme de niveau 1)

13 candidats dont 3 des 2 nouveaux clubs des Marquises (Mokai uku Spearfishing de Hiva oa, Pohue Menava de Nuku Hiva) et 1 du club de Huahine Matairea Spearfishing ont notamment participé à cette formation. Des compétiteurs bien connus de Raiatea et de Rangiroa ont participé aussi à cette formation. Les initiateurs ont préalablement été évalués physiquement. Ils devaient faire une apnée statique de 2 minutes, une apnée dynamique de 40 mètres, nager 1500 m (sans palmes ni tuba), nager 500 m (palmes, masques et tuba) en moins de 8 minutes et réaliser une apnée en profondeur de 20 m. Ces épreuves physiques ont été une formalité pour l’ensemble des stagiaires.

Ils ont aussi été évalués théoriquement sur les contenus dispensés lors de la semaine. Tous les stagiaires ont réussi cette évaluation. Pour obtenir leur diplôme, ils devront passer une évaluation pratique en animant 8 heures au sein de leur club.

Moniteur fédéral (diplôme de niveau 2)

Seul Cédric Moser, du club Apnée Tahiti, s’est présenté à cette session. Dans le cadre de son évaluation, il a animé deux cours théoriques et un cours pratique sur l’utilisation de la gueuse en apnée. Cédric a parfaitement animé ses modules et son animation pratique a été d’une grande technicité doublée d’une maîtrise didactique et pédagogique.

Le BPPES « mention activités subaquatiques » en préparation

Les cadres de la fédération et les techniciens du service jeunesse et sports finalisent actuellement la rédaction du Brevet Professionnel Polynésien d’Éducateur Sportif (BPPES) mention « activités subaquatiques ». La première session d’examens devrait être programmée pour la fin 2022.

La FTTSC remercie chaleureusement les stagiaires et notamment ceux des îles pour leur investissement. Les sessions de formation à la sécurité en chasse sous-marine continuent en parallèle et pourront bientôt être dispensées par les nouveaux cadres des clubs éloignés.

Article précédentSpy
Article suivantCrématorium : êtes-vous pour ou contre ?

infos coronavirus