jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Zone de revitalisation urbaine et baisse de TVA le week-end : réunion avec les commerçants de Papeete

Publié le

COMMUNIQUÉ - À l'initiative conjointe du ministre de l'Economie et des finances, Yvonnick Raffin, et du Président de la Chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers (CCISM), Stéphane Chin Loy, une réunion publique d'information s'est tenue hier dans l’amphithéâtre de la CCISM afin d'exposer les modalités concrètes de mise en place et de fonctionnement d'une zone de revitalisation urbaine (ZRU).

Publié le 04/02/2022 à 11:46 - Mise à jour le 04/02/2022 à 13:49
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - À l'initiative conjointe du ministre de l'Economie et des finances, Yvonnick Raffin, et du Président de la Chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers (CCISM), Stéphane Chin Loy, une réunion publique d'information s'est tenue hier dans l’amphithéâtre de la CCISM afin d'exposer les modalités concrètes de mise en place et de fonctionnement d'une zone de revitalisation urbaine (ZRU).

Issu de la loi du Pays portant simplification et performance du système fiscal polynésien, le concept de ZRU vise à endiguer la désertification des centres urbains le samedi après-midi et le dimanche via l’application d’un taux de TVA réduit (5%) pour les ventes de biens ou de services, hors alcool et tabac.

À l’heure de la reprise de l’activité de croisière, ce dispositif peut également constituer un levier pour mieux capter les opportunités issues de la venue de touristes, en particulier le dimanche. Parallèlement, le déploiement d’une telle mesure soutient le pouvoir d’achat des Polynésiens via un allègement de la pression fiscale.

Pour être opérante, une ZRU doit faire l’objet d’un arrêté en Conseil des ministres qui fixera notamment le périmètre géographique concerné ainsi que les modalités d’application. Le ministère et les services fiscaux ont tenu à rappeler la nécessité de coconstruire ce nouvel outil d’incitation fiscale en faveur des commerces de proximité et des centre-villes.

Cette première réunion de concertation visait à répondre aux questions pratiques des commerçants (comptabilité, systèmes d’information, affichage des prix, etc.) et à envisager de premiers scenarii, tant en termes de zonage que de plages horaires.

Soucieux de s’approprier pleinement le dispositif, les commerçants ont également souligné la nécessité de profiter de l’effort fiscal consenti par le gouvernement pour développer, sous l’égide de la CCISM, des actions de communication et la dynamique d’animation du centre-ville. De nouveaux temps d’échange sont prévus dans les prochaines semaines pour définir en commun la zone de revitalisation urbaine de Papeete.

D’autres réunions seront également initiées pour les autres communes.

infos coronavirus